Après le Père Noël, le retour du Père Fouettard !

Publié le par concombre masqué

Une série d'articles parus ce jour dans Nice Matin donne la parole au guide, qui nous fait un grand show intitulé: je mens comme je respire !

 

Grande nouvelle et premier exemple : s' il a été mis en minorité lors des dernières assemblées générales, c'est tout simplement parce que les vénérables et premiers surveillants, chefs de l'ordre, qu'il sait flatter quand ça l'arrange, ne représentent pas, en fait, les 43000 membres de l'obédience ! Ils vont être contents de l'apprendre...

Premier mensonge sur nos statuts et nos us et coutumes.


Passons sur l'interprétation orientée qu'il fait du jugement du 7 décembre annulant les assemblées pluri trafiquées : ce n'est pour lui que l'occasion de laisser entendre à nouveau que le Grand Maître ne dépend ni de la Justice française, ni d'une assemblée de la GLNF... Mensonge.

Il maintient donc sa version absurde d'une réalité qui lui échappe, et réfute toute responsabilité: les exclusions, c'est le conseil de discipline, pas lui.  Mensonge.

La lettre reçue à l'Élysée, y est arrivée sans qu'il l'ait envoyée et   l'Élysée a répondu à cette lettre fantôme... Mensonge et bizarrerie.

Le terme guide spirituel, et bien oui! chaque Maçon aurait  besoin d'un guide... Mensonge encore, incroyable et pitoyable.

Enfin, du vrai et pur Stifani, prétendant représenter la «modernité» du bling bling de l'argent et de la politique scabreuse. Il reprend le thème de l'expertise des comptes qui aurait démontré sa blancheur immaculée ! Mensonge toujours, et de plus en plus ridicule, on attend toujours un véritable audit qu'il redoute tant. Mensonge ridicule.

 

A ce propos, ses ennemis, c'est à dire nous, qu'il continue de qualifier de «miasmes» sommes dirigés quasiment par un quasi-repris de justice,  et donc nous le sommes tous... mensonge un peu gros.

Sur ce point, et faute de mieux pour tenter de dévaloriser les 70 à 80% de Frères qui le rejettent aujourd'hui, il s'en prend donc à Claude Seiler, fondateur avec quelques autres de FMR.

Or celui-ci s'est déjà expliqué en toute transparence sur cette affaire dans laquelle il n'a lésé personne.

Il est pour sûr celui qui a su donner l'élan au mouvement de contestation historique qui bouleverse aujourd'hui la GLNF. Il n'est d'ailleurs candidat à rien. Voilà la vérité.

Notre conception de la lutte ne repose pas sur une personne. Au-delà de l'étincelle initiale, elle repose sur la dynamique fraternelle, qui a été mise en action par la prise de conscience des Frères des dramatiques dérives de la gouvernance de l'obédience.

Nos idées se sont affinées, nos projets d'organisation futures ont muri dans la fraternité, pour éviter que cette belle et grande idée qu'est la Maçonnerie de Tradition ne soit à l'avenir encore mise à mal par les ambitions personnelles, les dérives financières ou éthiques et l'affadissement d'une spiritualité qui est pourtant sa seule raison d'être.

Ainsi sommes-nous des milliers qui avons suivi la voie ouverte par ceux du 4 décembre. Voilà la vérité.

Il n'est pas intéressant d'imaginer qu'un homme providentiel, d'où qu'il surgisse, puisse représenter une solution ou un recours. La Maçonnerie nous apprend que nous sommes tous des hommes providentiels, mais que, seul nous ne pouvons rien.

Certains se sont préparés dans l'ombre propice à sortir du bois et à briguer un mandat qui n'est pourtant pas encore vacant, car l'heure  favoriserait les ambitieux, croient-ils. Ils se trompent.

 

Non ! Le temps est à la recherche de l'essentiel dans nos comportements comme dans notre future organisation, à l'expression de nos fondamentaux, de nos rêves aussi.

Les Frères, quel que puisse être leur niveau d'engagement dans cette lutte, ont soif maintenant d'un langage clair, et d'un projet construit avec eux, pour eux.

Les Myosotis, aux cotés de FMR, avec toutes les compétences que ce combat a révélées, sont au travail avec eux depuis des mois.

 

Nous attendons tous avec impatience le jugement du 5 janvier sur le maintien ou non de la décision d'exécution provisoire qui forcera le guide à nous réunir dans un lieu unique pour cette assemblée (re)fondatrice au cours de laquelle nos vénérables et premiers surveillants pourront enfin le révoquer. Voilà la vérité.

 

Alors celui, qui au gré de ses intérêts, se déguise tantôt en Père Fouettard, tantôt en Père Noël prêchant la réconciliation, mais quel que soit le déguisement endossé, s'accroche à son fauteuil doré, celui-là partira, tout simplement.

Compte tenu du discours qu'il tient devant les journalistes comme en privé, on comprend bien qu'il tentera encore quelque(s) coup(s) tordu(s), du genre:«je démissionne, et je me représente direct devant mon souverain grand comité que j'ai taillé rien que pour moi».

 

Mais nous savons aussi que c'est fini pour lui. Vérité sans concession.

 

La pression de la résistance incarnée par des milliers de Frères déterminés, celle des Juridictions qui savent bien ce que le guide leur prépare, celle de la communauté des Grandes Loges régulières, prudentes mais inquiètes, viendront tôt ou tard à bout du petit autocrate de la rue de Pisan, c'est la vérité et nous nous battons pour elle.

 

Le paysage de la Franc-Maçonnerie française dans son ensemble est agité par des courants puissants et contradictoires.

La GLNF quant à elle est devenue l'otage d'une équipe plus préoccupée par la politique, le fric et le paraître que par la progression initiatique.

 

Cela doit changer et changera, car les valeurs universelles de l'initiation restent un rempart contre la déliquescence d'un monde en proie à une évolution porteuse d'autant de promesses que de dangers.

Nous avons foi en cette vérité, elle porte notre espérance et réchauffe notre fraternité engagée.

 

Bonne Année, mes Frères !

Commenter cet article

globetrotter 07/01/2011 14:49


URGENT,URGENT,URGENT,URGENT,URGENT,URGENT,URGENT,URGENT,URGENT:
A VENDRE:
Panoplie de GMP,manchettes,tablier,gants,+ cortège de fayots(pas tous),cirage,brosse à reluire (mode d'emploi fourni,usagée certes,mais gros potentiel utilisable),dictionnaire double
language,sourire éternel,etc...
Faire offre avant prochaine AG au secrétariat de vos Provinces.