ASSEMBLEE GENERALE DU 25 MARS 2010

Publié le par concombre masqué

Communication de F.M.R



Vénérables Maîtres, Mes Très Chers et Bien Aimés Frères 1er S., Mes Très Chers et Bien Aimés Frères,

 

Pourquoi appelons nous à voter NON aux résolutions qui seront proposées lors de l’Assemblée Générale Ordinaire civile du 25 Mars 2010 :

 

Parce que, l’association FMR s’est résolument engagée afin que la G.L.N.F renoue avec le respect de la règle en 12 points, celui de nos us et coutumes, renoue avec les principes qui siéent à une Obédience qui place ses travaux sous l’égide du G.A.D.L.U et pour laquelle la morale et l’éthique ne souffrent d’aucune concession faute de se décrédibiliser.

Parce que, par le passé, l’histoire nous a montré que faute de suffisamment de vigilance et de transparence, certains ont abusé de notre confiance et que d’autre part nous devons nous garantir d’erreurs toujours possibles.

Parce que, afin de répondre au soucis de transparence affirmé de notre G.M ainsi qu’à la demande de la grande majorité des Frères, FMR, par la voie de son Président Claude SEILER a demandé au G.M François STIFANI que soit diligenté un audit des comptes de la G.L.N.F et de ses filiales par un cabinet extérieur.

Or, en guise de réponse, lors du S.G.C du 18 courant, le G.M a proposé, si nous l’avons bien compris, qu’un contrôle des comptes puisse avoir lieu sous l’égide des Provinces !

Outre la légitime interrogation quant à la qualification des Provinces pour une telle mission, et le risque de pressions toujours possible, une  disposition de cet ordre ne répondrait aucunement à la nécessaire dichotomie entre les ordonnateurs des dépenses et les contrôleurs, seule à même de garantir  l’indépendance de l’audit comptable.

Parce que, ce que nous pouvons considérer comme une fin de non recevoir de notre G.M, nous interpelle eu égard au montant des sommes collectées lors de chaque exercice (près de 20 millions d’euros tout de même), fin de non recevoir d’autant plus surprenante que l’article 16 des Statuts distribués en début d’exercice prévoit explicitement un recours  sous cette forme…

Parce que, faute d’être entendus, il y a lieu de s’interroger quant à l’opacité qui semble prévaloir tant en ce qui concerne les dépenses de fonctionnement que les investissements immobiliers ou d’embellissement.

 

Pour toutes ces raisons, lors de l’Assemblée Générale Ordinaire civile du 25 Mars, nous vous appelons à voter NON :

 

  • NON à la validation des comptes qui nous seront présentes,
  • NON au quitus des administrateurs,
  • NON au  budget prévisionnel,

 

bien sur sous réserve de l’agrément des membres de votre RL qui mandateront vos délégués (ou suppléants) à cette fin et sans équivoque, et sans qu’ils puisent être l’objet d’une quelconque opprobre à titre personnel.

 

Nous vous recommandons de procéder ou de solliciter qu’il soit procédé à cette consultation lors de votre prochaine Tenue.

En PJ nous vous proposons un modèle d’extrait de PV relatif à la décision de la Loge.

Evidemment ne peuvent prendre part au vote que les membres à jour de leur cotisation (Pensez à exiger votre vignette !).

Une précision d’importance : La plupart des Loges ont été prélevées par les Provinces le 31-12-2009 du montant des cotisations. Ipso facto, un Frère qui n’aurait pas payé sa cotisation serait redevable vis à vis de sa RL, mais est obligatoirement à jour vis à vis de la G.L.N.F…

Vous trouverez également en PJ un extrait du Règlement Intérieur ainsi qu’un formulaire à destination des mandataires de pouvoirs éventuels. Rappel : Un mandataire, un pouvoir.

 

Reste la délicate question du vote en lui même.

 

Nous demanderons que celui ci ait lieu à bulletin secret, mais, les statuts ne le prévoyant pas, nous avons peu de chances de l’obtenir !

Oserons nous, en ce cas, braver la vindicte du Président et nous lever pour signifier notre désaccord ?

Nous ne pouvons répondre en lieu et place des délégués, respectueux de la conscience de chacun. Toutefois, dès lors qu’ils sont mandatés par les FF. de leur Loge, leur conscience ne pourra que leur dicter d’accomplir leur devoir.

 

Sachez par ailleurs que, si vous deviez faire l’objet, directement ou indirectement, de mesures de rétorsion, F.M.R sera à vos cotés pour instruire, comme c’est actuellement le cas pour un certain nombre d’entre nous, les recours nécessaires, d’un point de vue civil et/ou maçonnique.

 

Ainsi, Mes Très Chers Frères, vous détenez une part importante de ce qu’il adviendra demain de notre G.L.N.F. :

            Soit vous considérez, et c’est votre droit le plus absolu, que tout est pour le mieux, et vous validerez les propositions du C.A et de son Président François STIFANI,

            Soit vous souhaitez un fonctionnement administratif et financier apte à garantir la transparence et la probité et vous les refuserez.

Ce qui serait indigne de l’homme libre que vous êtes, serait de considérer que cela ne vous concerne pas.

 

Très Fraternellement à vous

 

Pour le C.A de F.M.R

C.SEILER

 

Commenter cet article