Cette semaine, la parole est enfin donnée à la loi

Publié le par concombre masqué

Cette semaine, la parole est enfin donnée à la loi : dommage pour le guide!

 

Vous avez tous lu la réponse du Bâtonnier Teitgen à la lettre de la Commission de recours gracieux, qui aura tenté jusqu'au dernier moment de gagner du temps pour éviter l'assignation lancée par quelques frères courageux sur l'illégalité des AGs délocalisées, et sur celle du mandat de 5 ans que s'est octroyé le guide. (cf. Père Ubu préside la commission de recours gracieux de FMR)

Certes nous sommes dans un débat juridique, c'est à dire dans une joute technique où chacun des protagonistes défend un point de vue par nature différent, avec les moyens à sa disposition. Mais la plus absolue mauvaise foi n'est pas systématiquement la règle !

Or vous constatez tout de suite en lisant les arguments de la Commission qu'on est dans le mensonge même pas malin.

 

On se demande alors quels arguments vont déployer les avocats du guide (payés, je vous le rappelle avec vos capitations...) pour justifier la ridicule attaque en concurrence déloyale faite à l'encontre de FMR, qui en quelque sorte aurait tenté de piquer des clients à la GLNF.

Outre que le terme «client» est révélateur de la dérive métallique de nos chers dirigeants, il est clair que les objectifs de la rébellion n'ont jamais été de créer un nouvelle obédience, mais au contraire d'essayer de retrouver la GLNF qui nous a vu naître et que nous aimerions sauver des marchands du temple!

En fait, quand les dirigeants actuels disent blanc, il faut le plus souvent comprendre noir: en l'espèce, d'une part ils ont tenté un coup de communication un peu balourd, de l'autre ils ont espéré décourager quelques frères qui auraient pu s'inquiéter des sommes colossales demandées en dommages et intérêts dans cette action ridicule.

 

Blanche est donc aujourd'hui la com' bisounours. Disons plutôt pâlotte.

Promesses de pseudos réformes menées par la même équipe de «personnalités» qui ont déjà fait de nombreux tours de piste en tabliers chamarrés, du conseil d'administration au Grand Secrétariat, sous la houlette d'un professionnel de la manipulation et de la désinformation, dont on ne sait toujours pas quel jeu il joue, ni qui il sert, mais qui y croit peut-être ?

 

Noire, hélas est la réalité.

Tentatives honteuses d'organiser de assemblées sous haute surveillance de GMP d'autant plus aux ordres qu'ils risquent leur petit boulot de micro-potentats!

Tentatives qui font l'objet d'un vaste matraquage préalable, avec réunions préparatoires pour repérer les potentiels mal-votants, déplacement(s) du guide «soi-même» !

Production d'un pauvre rapport comptable sur une toute petite partie des comptes de notre obédience, rapport fallacieusement présenté comme un audit, alors qu'il ne dit rien sur toutes les structures périphériques qui ont depuis le début fait l'objet d'un black--out  anormalement brutal.

A propos de brutalité, et pour rester dans la noirceur, les frères du Val de Loire, province dissoute par le guide irascible (présenté maintenant comme un paisible et généreux réformateur...), ces frères  sont à nouveau agressés.

Appartenant aux Loges mises en sommeil (par qui ? Devinez ! ) ils reçoivent des lettres recommandées du Secrétaire (vous savez, celui qui est avec d'autres du même tonneau, membre du fameux Conseil de Sages!)  leur expliquant que si d'ici le 31 octobre ils ne sont pas affiliés à une Loge «régulière» et s'ils n'ont pas payé leurs capitations, ils seront considérés comme démissionnaires de la GLNF !!!


Où trouve-t-on ces sottises dans nos Statuts, violés une fois encore ?


Ce dernier gag des bisounours mérite quelques remarques :

Quelles sont les loges dissoutes ? Il peut paraître étrange de poser cette question, mais certains délégués qui s'étaient présentés le 25 mars ont appris que leurs loges étaient «dissoutes», sans qu'une ordonnance ne l'ait confirmé.

D'autres VM dont l'atelier avait fait l'objet d'une ordonnance de mise en sommeil, ont reçu il y a peu un courrier de P.Poi. , impayable GMP de petite fortune et de province croupion, les menaçant (aussi) d'exclusion s'ils osaient ne pas se faire installer par lui!

On marche donc sur la tête, surtout si on se souvient qu'il faut deux votes en Loge pour une affiliation, ce qui emmène au plus tôt en décembre ou janvier... Enfin les capitations ne peuvent pas être réclamées puisque le budget n'est pas voté...

Il s'agit donc là une fois de plus de mensonges grossiers, de pression scandaleuses, n'organisant que la vengeance, l'exclusion...et permettant au passage de se débarrasser de quelques gêneurs !

Pendant la soi--disant réforme, la répression continue donc...et les bisounours mordent, méfiez-vous!

 

Les bisounours mentent donc, mais ont une propagande omniprésente, qui voudraient nous faire accroire que si nous votons leurs comptes, les budgets et le rapport de leurs activités passées (!) tout ira pour le mieux dans le meilleur des mondes des guides spirituels, des voyageurs de commerce maçonniques, des SCI et des Fondations …


Et bien, nous voterons NON.


Et nous publierons bientôt l'assignation que nous avons porté au Tribunal de Grande Instance de Paris, qui dit la vérité de nos droits.

 

par Tamino

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Un tout Jeune Frère 06/10/2010 01:14


Mes très chers et bien aimés frères,
Je m'exprime sur ces colonnes dédiés à la Picardie bien qu'appartenant à une loge juste et parfaite de la province des Flandres, car je n'ai pas vu de colonnes dédiés à ma province.
Lors de notre dernière tenue, nous avons étés invités, tous les frères en nos grades et qualités, de voter à bulletins secret sur le vote du 16 octobre prochain frères. Avant le vote, Notre TVM
Provincial nous a vivement conseillé de voter oui, car un vote négatif, entrainerai la perte de la GLNF.
Malgré cet incitation? qui a dérangé la majorité des frères, le vote est revenus négatif..

La choses à visiblement dérangé notre TVMP, qui est partit sans dire au revoir à aucun des frère de la loge.

Pourquoi tant de haine ?

Un frère révolté


Pierre Collet 27/09/2010 19:58


Mon BAF, le vote du 16 octobre sera certainement négatif, je veux dire en faveur du non, ce qui sera un nouveau rejet des manipulations mégalo - maniaques de Stifani. Mais cela n'a presque pas
d'importance puisque, dans tous les cas, ce vote sera déclaré "illégal". Ce qui est importantissime c'est que STIFANI et FOELLNER et ... soient virés ! Je dis bien virés. Il faut aller au bout de
ce processus d'éjection, de rejet : c'est la seule condition qui permettra de recoller les morceaux éparpillés. L'entropie ! il faut aller au bout de ce processus et le plus vite sera la mieux ...
pour notre G L N F . Sinon ? 25 à 35 % des Frères iront voir ailleurs. Vous qui êtes en première ligne, vous les braves de la mêlée, ne lâchez rien, ne reculons jamais ! Plus que quelques semaines
et le temps, le temps d'oublier ce maniaque pervers de STIFANI et ses complices ...