Commentaires sur la lettre de Stifani par F.M.R

Publié le par concombre masqué

 

IL FAUT « OUVRIR LES YEUX »

 

dit François STIFANI

 

DANS SA LETTRE DU 14 OCTOBRE

C'est justement ce que nous faisons depuis le 4 Décembre 2009.

  • « LA PREUVE » :

L'avis de convocation à l'assemblée générale du 16 octobre prévoit dans son ordre du jour au point 5 le « vote sur l'approbation du rapport moral du CA ».

 

 

Le rapport moral du CA soumis à l'assemblée du 16 octobre est présenté comme suit :

« Le présent rapport vient en complément du rapport moral présenté à la tenue de grande loge du 5 décembre 2009 et du rapport du Conseil d'administration présenté à l'assemblée générale du 25 mars 2010 ».

Voter l'approbation de ce rapport moral revient donc à voter l'approbation du rapport moral du Conseil d'administration présenté à l'assemblée générale du 25 mars 2010.

Il s'agit là d'une manœuvre grossière.

En effet, concernant l'allongement du mandat du Grand Maître, l'assemblée générale du 26 mars 2009 avait voté la disposition suivante :

 

« le grand maître est élu pour une période de 5 ans et ne pourra exercer plus de deux mandats consécutifs ».

  

L'assemblée générale n'avait donc ni délibéré ni a fortiori voté sur l'applicabilité de cette disposition aux mandats en cours.

Or, le rapport du Conseil d'administration présenté à l'assemblée du 25 mars 2010, et qui n'a pas été approuvé, est ainsi libellé :

 

« la refonte des statuts et du règlement général a été adopté à l'AG extraordinaire du 26 mars 2009. Il est rappelé que la réforme comporte deux axes principaux :

  1. l'allongement de la durée du mandat du Grand maître et des GM provinciaux de 3 à 5 ans « avec application aux mandats en cours. » (Souligné par nous).

  2. L'ajout des termes « avec application aux mandats en cours » et la tentative de le faire voter en catimini par l'assemblée générale du 16 octobre, saisie d'un rapport moral du Conseil d'administration complémentaire au rapport moral du Conseil d'administration présentés à l'assemblée générale du 25 mars 2010 et qui n'est pas joint à l'avis de convocation en dit long sur les réelles intentions de François STIFANI.

Voter le rapport moral le 16 Octobre reviendrait à valider un mandat de 5 ans et donc à prolonger le mandat actuel de deux ans, sauf annulation de cette assemblée illégale comme demandé dans l'assignation du 2 Novembre prochain.

  

C'est une raison supplémentaire pour voter NON.

 

 

Nous ferons ainsi ce que demande François STIFANI « Preuve de clairvoyance ».

Le Président de FMR

Claude SEILER

 

Commenter cet article