Communiqué F.M.R : Les « Assemblées éparpillées du 16 Octobre »

Publié le par concombre masqué

Des Objets Juridiques Non Identifiés.

 

La  dernière lettre du Grand Maître aux Grands Maîtres Provinciaux est un merveilleux amalgame de propagande et d’autocratie pateline qu’il vient de confirmer au Souverain Grand Comité dont nous espérons bientôt pouvoir mesurer son degré de « Souveraineté »

Sont annoncées comme déjà décidées plusieurs mesures qui concernent principalement la gouvernance à travers la réforme du Conseil d’administration, du Souverain Grand Comité, du Conseil des Sages, la mise en place de Conseils de Vénérables Maîtres et autres initiatives ronflantes.

Les myosotis ont très  bien analysé sur leur blog ces différentes mesures sous quatre intitulés qui en résument bien l’inconsistance ou la nocivité :  

  • Les fausses-bonnes idées
  • Les mesures de circonstances
  • Les incohérences
  • Les non-dits

Que chacun s’y reporte et s’en imprègne pour mesurer à quel niveau de montage se situe désormais François Stifani au mépris de la loi et des statuts qui en procèdent  avec pour seul objectif de légitimer ces pseudos « Assemblées générales éparpillées » du 16 Octobre 2010.

Son raisonnement est très primaire et profondément démagogique :

« Si lors de l’AG du 25 Mars une majorité de frères a voté contre moi c’est uniquement parce que, beaucoup de frères n’avaient pas pu se déplacer. Si on avait organisé de manière décentralisée cette AG j’aurais  eu une majorité. Je considère donc que le vote du 25 Mars n’a pas de valeur et je vais inventer un Objet Juridique Non Identifié : Une Assemblée générale éparpillée qu’une mécanique miraculeuse recomposera pour en faire une Assemblée Générale unique, statutairement valable. »

Imaginons que ce raisonnement soit appliqué à toutes les organisations du Monde : il n’y aurait plus aucune réunion de décision nulle ne part, à commencer par le G20 ou l’ONU. Pourquoi faire une Assemblée générale annuelle alors que l’on pourrait la décentraliser dans chaque pays ? Pourquoi le Droit s’ingénie t’il depuis bien avant la Grèce Antique à faire en sorte de structurer  les prises de décisions dans le cadre de Conseils ou  d’AG ? Tout ceci est absurde. Notre lumineux Grand Maître réinvente  le Droit à l’éparpillement des décisions, une sorte de droit tribal qui au lieu de réunir ce qui est épars, éparpille ce qui est uni. Il est quand même sidérant qu’une telle régression vienne d’un Grand Maître de la Franc Maçonnerie régulière alors qu’il s’agit d’un fracassant déni des principes du droit et de la Maçonnerie.

Voila pourquoi nous nous battons depuis des mois.

Voila pourquoi nous avons saisi le 26 juillet la Commission de recours gracieux sur les différents motifs qui  démontrent l’inimaginable  dérive de notre obédience :

Le non respect des votes de l’AG du 25 Mars,

Le refus de prendre en compte l’expiration statutaire du mandat du Grand Maître,

La décision d’organiser une Assemblée décentralisée au niveau des Provinces,

L’abus du pouvoir de sanction,

L’impossibilité d’appeler les cotisations au delà du 31 Août, etc.…

Nous l’avons fait pour respecter les Statuts qui imposent avant toute action judiciaire de saisir cette Commission qui se réunira, bien tardivement le 14 Septembre.

Nous serions très surpris qu’elle donne suite à nos requêtes car cela reviendrait à reconnaitre la prééminence du droit sur les montages.

Dès après, nous engagerons une action judiciaire qui visera notamment à :

  • Déclarer la nullité des Assemblées pluri-localisées du 16 octobre, et par voie de conséquence l’absence de budget et l’impossibilité de recouvrer les cotisations
  • Désigner un mandataire ad hoc
  • Demander la révocation de François STIFANI
  • Constater la fin de son mandat en Décembre 2010.

Nous engageons tous nos frères à se rendre massivement aux Assemblées illégales, non pas pour donner leur aval à cette mascarade associative que le tribunal ne peut qu’annuler, mais pour ajouter à la sanction judiciaire, une sanction humaine et maçonnique exemplaire : celle de voix que vous élèverez contre la grande manipulation en cours qui consacreront  son rejet.

Mes Frères, vous avez l’obligation d’affirmer votre volonté, comme vous l’avez fait le 25 Mars, de chasser du Temple les marchands de désillusion.

 

Souvenez-vous, au moment de voter « à main levée » de cette parole d’Albert EINSTEIN :

« Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire »

Il nous appartient maintenant de sauver ensemble la GLNF et la Franc-maçonnerie Régulière.

Je vous embrasse.

 

Le Président de FMR,

Claude SEILER

Commenter cet article

globetrotter 20/09/2010 20:58


Les c... ça ose tout,et c'est à ça qu'on les reconnait!
Michel Audiard.


jean pierre dayras 18/09/2010 17:23


IL FAUT LIRE.... C EST FORMIDABLE
http://le-myosotis-du-mont-gargan.over-blog.fr/
Charbonnier est maitre chez soi..
Bravo les FF


jean pierre dayras 13/09/2010 18:19


Faut il attendre le 14 septembre pour aller plus loin... dans ce cas là... ils devaient... faire la réunion le 25 novembre 2013.... pour bloquer le dossier...


concombre masqué 14/09/2010 09:28



14 octobre.....