Démission surprise !!!

Publié le par concombre masqué

Ce n'est pas, hélas, la démission de monsieur Stifani attendue par la trés grande majorité des Frères qui est la nouvelle du jour.

 

Le Suprème Commandeur du SCPLF Serge Poulard a démissionné de ses fonctions pour des raisons de santé.

 

Cette nouvelle donne à tous les Frères du REAA un formidable espoir que son successeur ait un changement d'attitude vis à vis de la crise actuelle que nous traversons.

 

Elle renforce aussi les arguments que nous développons. Ce n'est pas le moment de céder aux tentations de démissions de certains, fatigués par les événements et qui pensent que rien ne se passe.

 

Ils se passent et vont se passer beaucoup d'évènements définitifs durant ce mois de juin.

 

La Grande Lumière commence à paraître.

Commenter cet article

pedianus dioscoride 13/06/2010 16:37


TCF
serais tu assez aimable pour éclairer ma lanterne?
je ne sais pas qui est ce frère ni l'importance de ses fonctions passées
pas plus que l'impact que cette décision peut avoir pour les frères du REAA
merci de tes éclaircissements


Orion 13/06/2010 10:02


Le commentaire du Myosotis de France reproduit ici in extenso est maladroit dans sa présentation et il s'en est d'ailleurs excusé dans ses propres commentaires suite à une remarque justifiée d'un
frère 32°.
La première chose à dire c'est de regretter la maladie du T. Ill. S.G.C. qui est un homme de très grande qualité qui a parfaitement assuré les énormes responsabilités qui sont les siennes y compris
depuis le 4/12/2009.
La deuxième chose à dire ce sont les meilleurs voeux de rétablissement possible car il ne pourra que nous manquer tant qu'il ne sera pas là. Indépendamment de toute émotion, les hommes capables
d'assumer de telles fonctions sont rares et précieux.
Enfin l'hypothèse d'un changement radical d'attitude du Suprême Conseil est illusoire, car il n'a pas le choix. Tout est clairement dit dans le bulletin de liaison que chaque membre a reçu en son
temps et il suffit de le lire.
Etant ici sur la place publique je ne développerais pas plus.
Je remarquerais toutefois qu'il y a des démissions qui provoquent peine et regrets et qu'il y en aurait d'autres qui videraient une partie significative des caves d'Epernay....