Du Pouvoir absolu à la Démocratie "Spontanée"

Publié le par concombre masqué

En prime, le plan de l'appartement du 72 avenue de Wagram: Plan-72-av-Wagram

 

Le 4 Décembre, 35 Frères se sont manifestés au SGC pour marquer leur désapprobation sur les dérives de la gouvernance de la GLNF, 24 ont été suspendus, 16 le demeurent, 2 GMP ont été révoqués de leurs fonctions.

En vertu de quel droit ces différences de traitement peuvent elles se justifier ?

Est-ce une marque d’insoumission que de demander le respect des valeurs de la FM et en particulier celles édictées par la Règle en 12 points qui fonde notre Régularité ?

Les propos tenus par F.STIFANI à cette occasion, et dont chacun a pu prendre connaissance sur les blogs, sont-ils dignes d’un homme qui se veut chef d’un Ordre maçonnique ?

Il nous est possible d’affirmer aujourd’hui que les fauteurs de troubles du 4 décembre n’étaient pas sur le pavé mosaïque, ils étaient à l’Orient.

La présence de vigiles à l’entrée de nos assemblées, le brouillage des portables, le financement du transport et des repas de Frères qui seraient favorables au pouvoir en place, sont une indignité tout aussi grande que le contrôle soupçonneux de ceux qui sont suspectés du contraire.

La suppression de provinces de manière arbitraire ou pour insoumission aux dictats d’un pouvoir aveuglé par des préoccupations sociétales sans relation avec nos objectifs initiatiques, sont-ils le signe du respect que nous nous devons ?  

L’interdiction d’assister à l’Assemblée du 25 Mars aux Frères non délégués, alors qu’une ordonnance du Tribunal de Grande Instance de Paris en avait décidé autrement, est une mise en cause de notre liberté associative et une atteinte à nos droits !

Les nominations de GMP puis leur destitution au bout de 15 jours ou deux mois, sont tout autant le signe d’un pouvoir illégitime que perdant tous repères.

Les insultes dont vous êtes accusés mes Frères, parce que vous avez osé dire « NON » lors de notre dernière assemblée et qui ne sont que l’expression du désaveu que nous portons tous pour atteinte aux principes fondamentaux de notre institution, sont ils comparables aux mensonges, aux diffamations d’un homme ou de ses affidés dont le presse s’est fait l’écho et le blog Acacia le relais ?

Vous prend-on pour des sots en affirmant que FMR serait une Obédience ?

Pense-t-on vous tromper en reprenant aujourd’hui en les édulcorants, nos propositions qualifiées le 4 Décembre d’atteinte aux valeurs de la GLNF ?

Vous venez de recevoir un courrier de François STIFANI relayé par les provinces et certains Officiers provinciaux et une « Mise au Point du GM » qui utilise maintenant un langage apaisé et découvre subitement les bienfaits d’une démocratie participative dont il niait l’intérêt jusqu’à refuser le vote à bulletin secret, en affirmant que le vote à main levée était l’expression d’une plus grande liberté. C’est sans doute par souci de cette liberté que les noms des opposants étaient alors relevés, leurs visages filmés et les GMP chargés de ramener à la raison les loges récalcitrantes.

C’est aussi pour des raisons éthiques que tous nos blogs ont fait l’objet d’une attaque en règle qui justifie des plaintes déposées par les hébergeurs et les utilisateurs !

  • L’audit que nous réclamions, et qui fut violemment contesté est maintenant admis, mais avec « un service minimum », de manière à nous laisser croire que la gestion dont nous avons vu les égarements serait exemplaire ! Nous voulons un audit sur trois ans incluant les sociétés satellites de la GLNF y compris celles dans lesquelles des administrateurs auraient des intérêts. Seule manière de redonner confiance à tous ceux qui sont stupéfaits par tant de cynisme.
  • Il est question de vendre l’appartement du 72 avenue de Wagram dont le plan annexé vous montrera s’il est possible de le considérer comme pouvant être un centre de conférences dont la plus grande pièce fait moins de 50 M2 !
  • De mettre un terme au cabinet fantôme dont l’un des participants rédigea le rapport sur l’intégrisme islamique remis récemment à la Présidence de la République !
  • De nous demander notre avis sur les orientations que nous souhaitons en dépêchant dans les loges des Frères chargés de nous dire toute l’attention que prête le GM à cet avis !

Tout ce tohu-bohu d’initiatives contradictoires, n’a pour seul objet que de nous faire croire que tout a changé dans la réflexion de ceux qui depuis 15 ans ont modifié nos statuts pour s’assurer  les pleins pouvoirs, augmenté les cotisations pour financer leurs dispendieuses dépenses sans se soucier des difficultés des Frères, mieux, en excluant ceux qui ne pouvaient plus payer.

Ils ont à tout moment bradé les valeurs de la FM Régulière.

Ils bafouent maintenant la démocratie qu’ils ont tenté d’étouffer.

La réponse qu’ils demandent nous leur avons donné le 25 Mars en n’acceptant:

  • Ni le rapport d’activité
  • Ni le rapport financier
  • Ni le budget

 

                                              LA REPONSE EST NON

                   ELLE NE CHANGERA PAS POUR CAUSE DE GESTICULATIONS

 

Nous ne pensons pas non plus, comme l’affirme F.STIFANI (Figaro Magazine du 10 Avril), « c’est dire sa volonté d’apaisement », que ni la Marseillaise que vous avez entonnée le 25 Mars, ni la demande de démission du Président et de son Conseil d’Administration, soient une insulte, pas plus qu’une injure, et encore moins des cris de haine.

Il devrait savoir que ces excès sont étrangers aux Maçons.

Non, nous leur signifions simplement que leur mandat touche à son terme, ce qu’ils ont feint de ne pas entendre.

Que nous cachent-ils encore ?

Nous le saurons bientôt !

Combien de temps encore, les Officiers nationaux, les GMP qui seront réunis le 17 Avril pour entendre la parole du guide spirituel, les Officiers provinciaux, accepteront de soutenir au prétexte d’une légitimité qui a cessé le 25 Mars, un pouvoir dont ils peuvent maintenant mesurer la dérision et la fin annoncée.

Nous les invitons tous à nous rejoindre sans attendre, car le salut de nos institutions dépend aussi de leur volonté de ne plus soutenir au-delà du raisonnable un pouvoir sans lendemain.

Saluons au passage les initiatives courageuses de ceux qui se sont démis ou laissés démettre de leur fonction pour sauver l’éthique que nous tentons de restaurer depuis le 4 Décembre.

Ce que nous voulons, c’est sauver notre Obédience.

Nous mesurons  la déception des Frères et le regard étonné que porte sur nous la FM mondiale et la Grande Loge Unie d’Angleterre, qui nous a apporté notre reconnaissance, que nous voulons préserver et conserver.

En raison de cette volonté, nous sommes prêts à pardonner à tous ceux qui se sont laissé abuser, car la GLNF a besoin de tous ses Frères.

Venez, nous allons refonder ensemble une GLNF généreuse, respectueuse de nos valeurs et des hommes, prête à accueillir tous ceux qui espèrent en un monde ou règne la Fraternité.

Rien ne nous est plus précieux que le regard d’espoir qu’ils portent sur notre institution et dont nous avons le devoir de restaurer les valeurs dont la gouvernance actuelle nous a éloignés.      

                        Ceci est un message de FMR et des blogs Myosotis et associés.

 

                         Claude SEILER                                             Jean Paul PERES

Commenter cet article

strozyk daniel 20/04/2010 23:08


J'ai proposé l'idée simple puisque que nos comptes sont purs et sans tâche de solliciter des services fiscaux un contrôle fiscal volontaire de nos comptes c'est gratuit, sans contestation et
transparent ? quid de cette idée ?


wuillai broutin 17/04/2010 12:18


merci à l'ensemble des frères pour le courrage et la volonté de rétablir l'ordre et valeurs
une grand merci pour nous tous
vos actions me donne de nouveau confiance dans les valeurs de nos actions
MERCI
TRIBISES A VOUS TOUS MES FRERES


concombre masqué 18/04/2010 20:20



Tout va bien à Rouen ?



pierre 14/04/2010 12:15


Mon cher coquelicot,
tu n'as pas frappé à la mauvaise porte parceque l'essentiel se passe dans ta loge ou du moins doit s'y passer.
Les relue-menages auquels tu assistes sont inhérents aux associations de tous types dans lesquelles inmanquablement le pouvoir est peu à peu confisqué par certains. C'est à ce scenario auquel nous
assistons.
J'ai eu à croiser, au cours des années, certains des frères qui se sont levés le 4 décembre et s'ils ne s'appelaient pas Claude Seiler, ..... je n'aurai pas pris la décision de les suivre.
C'est un choix difficile à faire mais la sérénité à, malheureusement, quitté les temples depuis quelques années et j'en étais désolé d'abord puis agacé ensuite ....
Voilà mon frère j'espère t'avoir aidé à comprendre la différence entre Loge où on travaille et obédience où on doit aider les Loges.
Bises fraternelles.


Le coquelicot 13/04/2010 18:16


Initié depuis peu (Flandres) au très beau rite émulation, donc apprenti, je m'interroge sur ces tristes événement. J'arrive et je demande si j'ai frappé à la bonne porte... Fraternité vous avez dit
?
Mes BAF, je suis triste c'est tout...
Le coquelicot.


tanahauser 13/04/2010 09:16


merci pour la diffusion urbi et orbi du plan de "notre" prestigieux investissement avenue de wagram...mon petit doigt me dit que le budget de rénovation serait de 540000 € dont 10% au titre des
honoraires d'architectes (dont un architecte bien connu parmi les GMP encore en fonction)...mais Brèves et son speaker se garde bien de tous nous dire!!!