Explication chronologique de la Crise : Historique ! par le Myosotis de Neustrie

Publié le par concombre masqué

Crise de la GLNF : un résumé pour vous tous, mes Frères.
 
 
Quelle a été la succession des événements qui a conduit à une telle crise ?
 
•     Le Souverain Grand Comité du 4 décembre 2009
 
Ce jour là, environ 25 membres du Souverain Grand Comité se lèvent autour d’un porte-parole
(Claude SEILER, GMP de ROUVRAY) pour exposer leurs griefs devant l’assemblée. Mais François
STIFANI, GM et Président de l’Assemblée, s’emporte violemment et ne permet aux membres
concernés du SGC de s’exprimer qu’une fois l’assemblée finie et les trois quarts de ses membres sont
incités à partir. Cela s’est donc très mal terminé.
 
•     Les réunions du 5 décembre 2009
 
- Le matin, lors de la Tenue de l’Arche Royale, il y a refus du Grand Maître d’y participer tant
qu’étaient présents dans la salle, des  T.R.F. « futurs suspendus ».
- L’après-midi, lors de l’Assemblée générale de la G.L.N.F., un service d’ordre (des vigiles
extérieurs à l’association), est mis en place pour refuser l’accès à un certain nombre de Frères,
(bien que membres titulaires de l’association loi 1901 G.L.N.F) car figurant sur une liste noire
rédigée par le GM. (Les Frères dont l’entrée est refusée en font faire un constat d’huissier).
 
•     Depuis le 7 décembre 2009
 
Le GM campe sur sa position. Il n’engage aucun dialogue, et au contraire exprime des propos
« musclés » et décrète la suspension de 24 membres du SGC, qualifiés de « mutins », ayant osé se
lever.  
 
Ceci fait réagir de nombreux Frères à travers la France.
 
C’est le cas en particulier des Frères des Provinces et des Loges directement touchées qui réagissent
d’autant plus fort, qu’ils connaissent bien et apprécient ceux de leurs Frères brutalement sanctionnés.
Il en est ainsi, par exemple d’une façon plus large, des Loges des Provinces du Val de Loire, de Brie-
Champagne et de Rouvray, et de certaine Loge de la Province Alpes Corse Méditerranée.  
Mais il faut reconnaître que si un peu plus d’une vingtaine de membres du Souverain Grand Comité
(dont des GMP et passés GMP) a osé se lever, c’est que le mécontentement s’accumulait depuis déjà
des mois au sein de la GLNF.   
 
Les événements des 4 et 5 décembre et  le comportement musclé de François STIFANI, n’ont jamais
été que la goutte qui a fait déborder le vase pour nombre de contestataires.
Il s’en est donc suivi :
 
- La création par les Frères du Val de Loire du Blog : Le MYSOTIS Ligérien
 
- La création  de l’association FMR (Association pour la sauvegarde et la promotion de la Franc-
Maçonnerie Régulière) qui engage des études voire des enquêtes (avec des avocats, d’où la cotisation
de 20 €uro) en vue de revoir le fonctionnement de l’Obédience GLNF, d’en améliorer la Gouvernance,
et de retrouver le respect de notre Règle en 12 points. Pour cela, FMR constitue immédiatement 3
groupes de travail:  
- une Commission Éthique,
- une Commission Juridique,
- une Commission Financière.
 
- La création  de multiples Blogs MYOSOTIS, sur le modèle du Blog « Le Myosotis Ligérien » par
les Frères de quasiment toutes les régions de France, et parmi les premiers à suivre l’exemple, « Le
Myosotis de Neustrie » et  « Le Myosotis PACA ».
 
- Un courrier de 8 pages du GM au début du mois de janvier, que nous avons tous reçu, joint à la
revue « Actualités », dans lequel il explique ses prises de positions.
 
- Création des Blogs ACACIA (sur le modèle des MYOSOTIS) par les proches de François
STIFANI (dans les faits il faudrait plutôt dire du Blog au singulier, car sur les Blogs de province, on
retrouve surtout le(s) même(s) intervenant(s) et souvent les mêmes réponses).
 
- Des articles de presse dans l’EXPRESS, LE POINT, LA NOUVELLE REPUBLIQUE, FRANC-
MACONNERIE MAGAZINE, NICE MATIN, VALEURS ACTUELLES…
 
•    Les évènements du 16 janvier 2010.
 
Les Frères de la Province du Val de Loire sont mécontents d’avoir subi la suspension de leur GM
Provincial (Thierry PERRIN), homme consensuel et Frère respecté de tous.
Or, ils apprennent la nomination (et donc l’installation annoncée pour le 16 janvier à Tours), d’un
nouveau GM Provincial, qui à leurs yeux, n’a pas une expérience suffisante et qui de plus ne remplit
pas les conditions spécifiques, telles que prévues aux statuts et règlement intérieur de la GLNF pour
l’autoriser à occuper une telle fonction (une action en justice est d’ailleurs en cours contre cette
nomination).
 
Il s’en est donc suivi le 16 janvier à Tours, deux manifestations parallèles (une sorte de vote Test) :
 
- la Tenue d’installation d’un nouveau GMP du Val de Loire, par le GM, François
STIFANI. Ce dernier afin de faire nombre, y convoque tous les GMP de France et des
Officiers provinciaux et les amène à Tours par autocars. Au total, il y a entre 140 et 200
participants, selon les sources d’information. Mais seulement 21 Frères du Val de Loire y ont
participé.
- La galette des Rois, organisée par les Frères contestataires. Elle rassemble 420 Frères du
Val de Loire, autour de leur ancien GMP Thierry PERRIN, au Centre de Congrès de Joué les
Tours.  
 
Le décompte du choix des Frères du Val de Loire donne un ratio de 1 à 20 ; en d’autres termes 5 % ont
choisi la tenue d’installation organisée par le GM et 95 % la contre manifestation des contestataires.
 
 
•    Depuis le 16 janvier.
 
- Le GM, François STIFANI, ordonne à son GMP fraîchement installé et à certains Officiers
nationaux d’intervenir dans les Loges rebelles ou directement auprès de chacun des VM
individuellement, pour les mettre en demeure de choisir entre lui ou les Frères contestataires.  
- Tout Vénérable Maître ou Frère ne faisant pas acte de soumission est suspendu dans les plus
brefs délais,
- Les intervenants envoyés par François STIFANI essaient de prendre possession de la Charte
de la Loge lorsque celle-ci est récalcitrante.
 
On peut aisément imaginer que ces interventions visant à remettre les Loges sur le droit chemin
(au pas, disent les contestataires), ne laissent pas de marbre les Vénérables Maîtres et les Frères
des Loges contestataires. L’émotion ainsi provoquée est effectivement considérable. Pour
exprimer ce qu’ils ressentent, les Frères locaux emploient souvent les termes de Proconsuls voire
d’Inquisition ; c’est dire !
 
En ce début février 2010, les réactions sont les suivantes :
 
- Les Frères contestataires et leurs Loges se regroupent en vue de créer  une association de
Loges libres, précisant toutefois : non pas pour créer une nouvelle Obédience, mais au
contraire pour offrir un cadre protégeant les Frères, pour mieux organiser la résistance interne
face au GM actuel, et reconstruire la GLNF.
 
- Les Frères se visitent en masse (Il y a parfois jusqu’à 25 Frères visiteurs ! De toute évidence
de tels événements, çà rapproche les Frères!), ceci afin de soutenir les VM menacés et éviter
que les Chartes ne leur soient prises.
 
- De nouveaux Myosotis apparaissent à travers la France (les Myosotis éclos dernièrement  
étant ceux d’Auvergne, de Limousin Marche Périgord et de Picardie Plaine de France).
 
- Les contestataires lancent des appels aux Frères et aux Loges afin de se soutenir
mutuellement, et ne pas démissionner, mais au contraire se rassembler. Ils annoncent la
présentation prochaine de propositions de reconstruction.  
 
A ce jour, chaque action entraînant une réaction, il semblerait donc que la méthode choisie par le
GM et les suspensions, aient pour conséquence de renforcer la contestation. D’autres événements
devraient donc survenir…
 
                                                                          *
 
                                                                    *         *
 
Quelles sont les demandes et les critiques les plus fréquemment
observées sur les Blogs Myosotis ? (liste non exhaustive)
 
 
•    L’une des critiques les plus souvent lues, vise d’une part l’homme occupant la fonction de
GM, et d’autre part le mode de fonctionnement de la GLNF, qui a rendu possible cette prise de
pouvoir.  
 
-  Ainsi l’homme, François STIFANI, est perçu comme avide de pouvoir. Les critiques lui
reprochent d’être devenu autocratique, voire mégalomane, affichant un goût prononcé pour le
paraître (le bling-bling…), s’offrant et offrant à ses invités un train de vie luxueux, loin de
l’abandon des métaux, alors même que nombre de Frères peinent à payer des cotisations
élevées, dont seulement un très faible pourcentage reste à la Loge.  
 
L’achat d’un appartement de 2 millions d’€uro (hors décoration et mobilier) pour recevoir
« dignement » ses invités de marque (pour, paraît-il, économiser sur les frais considérables des
grands hôtels), fait partie de cette première catégorie de reproches.
 
-  Mais au-delà de l’homme, des critiques apparaissent de plus en plus sur les blogs vis-à-vis
du mode de fonctionnement de la GLNF (Souverain Grand Comité relégué à un rôle passif de
Chambre d’enregistrement, votes à bras levé et non pas secrets, faiblesse des systèmes de
contrôle (notamment financiers) et faiblesse, voire absence, de contre pouvoirs aptes à corriger
des dérives), des questions et doutes concernent la gestion des masses financières
considérables gérées par l’obédience GLNF et ses filiales. D’où la demande d’un véritable
audit, c’est-à-dire externe, de la comptabilité.
 
•    En termes de communication : ce que le GM présente comme une politique moderne de
communication et d’ouverture (voir la lettre de François STIFANI de début janvier), dont
participe l’ouverture des Temples et tenues aux media, est ressenti par les contestataires
comme une profanation des secrets sur lesquels les Frères se sont engagés. A ce titre, les
images de Tenue tournées par la télévision, l’ont été dans la Province d’origine du GM, à
savoir Alpes Corse Méditerranée !!!
 
•    Les contestataires rejettent aussi ce qu’ils nomment la « politique  de croissance quantitative »
visant à faire de la GLNF la première obédience nationale, considérant que cette course au
chiffre ne doit pas être une fin en soi.
 
•    De même qu’ils remettent en cause la volonté du GM de faire rentrer la GLNF « dans l’espace
sociétal pour apporter une contribution active », à l’image du GO, mais orientée à droite. Il lui
est notamment reproché son cabinet incluant des profanes, ayant des statuts politiques
affichés, ainsi que son interview à Valeurs actuelles où il situe les Frères de la GLNF
principalement de droite, et les présente comme 40 000 soldats.
 
•    Il lui est reproché de renforcer la confusion  entre ses 2 fonctions, celle de chef de l’Ordre (le
domaine de l’esprit et du spirituel) et sa fonction de chef de l’Obédience GLNF (le domaine
du matériel et de l’administration). Les contestataires rappellent que cette dernière est avant
tout une association loi 1901, dont la vocation est d’assurer le bon fonctionnement
administratif des Loges. A ce second titre, il est un président gestionnaire et non, comme il se
définit lui-même,  un « guide spirituel », intermédiaire entre le GADLU et les Loges.
 
•      Enfin, certains Frères estiment que des fréquentations et personnes que le GM a fait entrer
dans son entourage, sont peu recommandables.  
 
                                                                             *
 
                                                                       *         *
 
Vous voilà à présent informés de l’historique de cette crise, et des sujets sur lesquels chacun
campe sur ses positions.
 
Vous ne pouvez pas rester indifférents ; vous ne pourrez pas dire « je ne savais pas ».
A brève échéance, quelques mois tout au plus, si cette crise ne trouve pas de solution, c’est toute la
GLNF qui est menacée d’implosion.
 
Vous pourrez vous faire votre propre opinion, nécessairement subjective, en visitant les différents
Blogs des « pour » et des « contre », sur la politique mise en œuvre par le GM François STIFANI.
 
Liens vers ces Blogs :
Blog de soutien au GM : http://acacia.overblog.fr
Blog de contestation du GM : http://www.le-myosotis-ligerien.com
Blog de l’association FMR : http://www.fmrfrance.org


Myosotis Normand

Commenter cet article

obelix alti ligérien 26/02/2010 10:18


dehors le caporal bling!bling!


Delta resistant 03/02/2010 23:21


un résumé très clair à recomander à ceux qui n'ont vu le début du film.
Ca aide à comprendre ce qui se passe maintenant.