GRANDE LOGE DE L'ALLIANCE MAÇONNIQUE FRANÇAISE

Publié le par Le Marin du 95 Yves-Marie LE GUEN

 

Mes Frères,

 Nous vous avons un peu fait attendre, mais à la veille des réunions des Maisons des Rites, celle du Rite Français à Tours et celle du REAA  à Neuilly, le nom de cette nouvelle Grande Loge porteuse de nos espoirs maçonniques est enfin dévoilé :

 

Grande Loge

de

l'Alliance Maçonnique Française

(GL-AMF)

 

 Le blog de l’ULRF en fait l’annonce suivante que nous reproduisons ci-après :

Les actes créateurs ont toujours été des moments intenses et riches en émotions, d’autant plus marquants qu’ils introduisent dans nos vies une rupture – rupture entre ce qui était et ce qui sera.

 Quitter une obédience devenue progressivement une impasse pour notre cheminement initiatique, une obédience où nous avions placé nos espoirs, n’est pas chose aisée.  Cela nécessite de notre part  Détermination et Courage.

 Osons croire que c’est à ce moment précis que s’opère dans le cœur du Franc-Maçon une véritable mutation alchimique qui va faire émerger un Homme nouveau, capable de s’engager avec une énergie renouvelée sur la voie de son Perfectionnement.

 C’est à cet instant particulier entre tous que survient la création d’une Nouvelle Grande Loge qui emporte déjà l’adhésion de tous ceux qui souhaitent retrouver la sérénité dans leur parcours maçonnique

 Annoncé, dès le 28 janvier 2012, lors la Convention Nationale de l’Union des Loges Régulières Françaises, dans un contexte difficile voire hostile, puis reporté suite aux aléas maçonniques et judiciaires successifs, ce projet se concrétise, enfin, en ce jour.

 Il est l’aboutissement de plus de deux ans de réflexion et de combats, et le résultat d’un travail porté en commun, avec tous les Frères de bonne volonté qui se sont exprimés, d’abord en petit nombre, puis de plus en plus nombreux.

 Il s’inscrit dans la droite ligne des deux idées majeures qui les ont soutenus tout au long de ces 27 mois, et dont ils n’ont jamais dévié, quels que soient les aléas maçonniques, judiciaires et autres : « Se battre, non pour pendre le pouvoir, mais pour vous le rendre » et son corolaire : « Mettre la Loge au centre du système ».

 Dans cette logique, l’objectif n’est pas de favoriser l’émergence d’un appareil ou d’un homme soi-disant « providentiel » mais bien de mettre en place une organisation respectueuse des principaux textes fondateurs de la Franc-Maçonnerie Régulière dont les Old Charges et les Landmarks, notamment.

 Soyons tous fiers du travail accompli depuis 27 mois et qui nous permet d’annoncer aujourd’hui la naissance de :

 

La Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française

 

  • Quel plus noble nom que celui de "l’Alliance" retrouvée, réinventée, gage d’une Fraternité sans limite ? 
  • Quel plus beau défi que celui de devoir construire notre "Arche" pour préserver le trésor traditionnel dont nous sommes dépositaires ?
  • Quelle plus belle image de la Fraternité que l’union des Frères de tous les Rites ?
  • Quel plus beau symbole d'une Grande Loge fédératrice et porteuse des valeurs intemporelles de la Franc-maçonnerie de Tradition ?

 Dans les prochains jours, et suite aux travaux des Maisons des Rites Français et Écossais Ancien et Accepté, toutes les précisions sur l’ossature, les organes et les structures de ce projet enthousiasmant vous seront apportées.

 Mais vous avez d’ores et déjà plébiscité les grands principes qui ont présidé à l’édification de la Grande Loge l’Alliance Maçonnique Française : prééminence des Loges, fidélité aux us et coutumes et aux Landmarks, préservation de l’identité des Rites, allègement et simplification du fonctionnement administratif…

 Bien entendu, nous serons surement amenés à améliorer certains textes constitutifs, avant de les faire valider par l’ensemble des Frères.

  A cet égard, les réunions de Tours et de Neuilly-Bineau du 24 mars 2012 peuvent être considérées comme les premières lignes d’une histoire que nous écrirons tous ensemble.

 Ces journées consacreront aussi l’expression de la prééminence des Loges, à partir desquelles tout se fait, et sans lesquelles rien n’existe.

 

C’est ainsi que, de l’effort conjugué de tous, au sein de l’Alliance, nous chasserons définitivement les Ténèbres et que nous permettrons à la Grande Lumière de resplendir à nouveau ».

 Et par ailleurs vous trouverez ci-après les grands principes d’organisation.

Vous constaterez qu’ils se situent très exactement dans le prolongement de vos travaux  et souhaits et de ce à quoi nous nous étions engagés.

 Fraternellement

César.

Grande Loge de l'Alliance Maçonnique : principes d'organisation

Annoncée avec le printemps, la Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française, porte, pour les Loges et les Frères éprouvés par deux années d’une crise dramatique, la promesse de la renaissance.

 La Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française est organisée conformément à sa Déclaration de principes dans le respect des fondements et des valeurs de la franc-maçonnerie traditionnelle et régulière. Tout en conservant strictement ces principes, elle se structure dans un souci d’équilibre et d’harmonie, replace la Loge en son cœur et s’organise avec simplicité en associant largement les Frères à son fonctionnement. Elle redonne à la démarche initiatique, supportée par les Rites qui en sont les véhicules, sa place prépondérante sur une organisation qui ne peut être qu’humble et au service de chacun.

 La Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française réaffirme quelques principes intangibles :

  • autorité inaliénable sur les trois premiers degrés, tout en instaurant avec les juridictions un dialogue fondé sur le respect mutuel,
  • primauté du spirituel sur le temporel, en séparant clairement les activités civiles et les activités maçonniques,
  • souveraineté de la Loge, la situant résolument au centre de l’institution,
  • restauration d’une réelle solidarité, en la recentrant sur l’entraide fraternelle

 

La Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française a vocation à s’inscrire dans le concert de la franc-maçonnerie régulière internationale.

 Souveraineté des Loges

  • Des Loges constituées en association loi 1901, garantie de leur autonomie, financière notamment,
  • Des Loges agréées par la Grande Loge dans un souci de cohérence de l’ensemble et du respect de principes communs,
  • Des représentants des Loges associés à la gouvernance, directement ou par le biais de représentants élus,
  • Des Loges, creuset de la démarche initiatique,qui assument la pleine responsabilité de la transmission.
  • Respect des Rites
  • Des Rites organisés en Maisons pour un respect de leurs traditions, us et coutumes,
  • Des Maisons associées à la gouvernance de la Grande Loge par la proposition du candidat à la Grande Maîtrise par roulement pour un parfait équilibre des Rites entre eux,
  • La fin des syncrétismes et de la primauté de l’organisation administrative sur la vie spirituelle,
  • Des relations fraternelles construites conventionnellement avec les Juridictions ordinales ou les autres corps maçonniques dans le strict respect de l’indépendance de la Grande Loge.

 

Séparation et équilibre des pouvoirs

  • Un pouvoir législatif pour les mandataires des Loges   

 - Directement au Congrès National

- Indirectement par les membres élus du Conseil de Surveillance,

  • Un pouvoir exécutif pour le Président-Grand Maître

- Assisté du Conseil de Grande Loge et du Bureau National…

 - ...mais révocable par les mandataires du Congrès,

  • Un pouvoir disciplinaire indépendant
  • Des organes de contrôle indépendants

- Une Commission Nationale de Contrôle des Finances

- Un Conseil des Sages.

 La Grande Loge de L’Alliance Maçonnique Française s’engage par ailleurs à mettre en œuvre :

  • La fin des distinctions qui enorgueillissent ceux qui les reçoivent et crée un groupe d’obligés,
  • Des mandats courts et non renouvelables,
  • Des cotisations ramenées au strict nécessaire,
  • Une gestion rigoureuse, transparente et contrôlée au service unique des moyens utiles à la mise en œuvre de la démarche initiatique de tous.

 La Grande Loge de L’Alliance Maçonnique Française permettra aux Loges et aux Frères :

  • de vivre leur parcours initiatique dans la fraternité et la sérénité retrouvées
  • de retrouver un idéal maçonnique centré sur l’être et non sur le paraître
  • de pratiquer les rites dans leur authenticité et leur spécificité

  Par César du bar de la marine  

Commenter cet article