L'UNION, OUI C'EST POSSIBLE !

Publié le par Le Marin du 95 Yves-Marie LE GUEN

Mes Frères,

Ci dessous une lettre d'Alain Juillet membre de l'ULRF qui s'adresse à vous tous, mes Frères. Yes, we can !

L'introduction est écrite par notre Frère Tamino du blog Myosotis Ligérien.

Le Marin du 95

  ______________________________________________________________________________________________

Membre de l'Union des Loges Régulières Françaises, Alain Juillet s'adresse dans une longue lettre à tous les Frères de la GLNF.

 

Après avoir rappelé la responsabilité historique de Monsieur François Stifani dans la crise que traverse l'obédience depuis plus de deux ans et souligné la surprenante passivité de ceux qui ont été précisément nommés pour la gérer, il dresse de la situation actuelle un tableau sans fard ni concessions.

 

Entre la propagande organisée par la gouvernance actuelle pour décrédibiliser toute action ou toute sensibilité qui s'éloignerait d'une sorte de « ligne du parti » non écrite, les actions -menées souvent par des Frères de bonne volonté- vouées à ne rencontrer que l'insuccès pour toutes les raisons que décrit Alain Juillet, la désunion entre toutes les forces de l'opposition et enfin ce qu'il qualifie pudiquement de « principe de précaution », adopté par un trop grand nombre d'entre nous qui se sont « précautionneusement » glissé dans un rôle de spectateur, alors qu'ils auraient dû être les acteurs de leur propre destin, toutes les conditions ont été, jusqu'à ce jour, réunies pour que la gouvernance de Monsieur François Stifani perdure encore de longs mois.

 

Sur ces constats, Alain Juillet propose à l'opposition de s'unir au sein d'un comité de pilotage qui réunirait sous son patronage l'ensemble des forces de l'opposition.

Pour couper court à toute suspicion de « prise de pouvoir », il s'engage à ne pas être candidat à la Grande Maîtrise, démarche qu'il souhaite voir partagée par l'ensemble des personnalités qui rejoindraient ce comité de pilotage, afin précise-t-il «.que tout le monde se fédère sans arrière-pensée et retrouve l'unité indispensable. ».

 

La balle est maintenant dans le camp des autres composantes de l'opposition. Nul doute, qu'au regard des demandes d'union largement et fortement exprimées depuis plusieurs mois, cette proposition d'Alain Juillet qui fixe un cadre de travail, des structures et des objectifs clairement déterminés ne recueille l'assentiment de tous.

 

Si certains devaient la rejeter pour des raisons mal établies, ils prendraient, à n'en pas douter, une responsabilité historique.

Par Tamino

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

apprenti 09/11/2011 18:27


Peu à voir avec la proposition du F:. A Juillet, mais j'ai cru entendre que la Province de Picardie Plaine de France était dissoute et répartie entre Flandres et PGA. qu'en est il véritablement


Le Marin du 95 09/11/2011 19:31



Mon Frère Apprenti,


Tu as raison de t'interroger, mais jusqu'à ce jour personne, à la Province, n'a vu l'ordonnance! Lorsque nous l'aurons, si nous l'avons un jour ! Nous déclencherons
la contre offensive ! Sois en certain !


Fraternellement