La Perte de la Reconnaissance est effective !

Publié le par Le Marin du 95 Yves-Marie LE GUEN

 

 

Mes Frères,

C'est fait ! Cinq Grandes Loges Européennes nous retirent la Reconnaissance ! Ce n'est plus une menace c'est désormais effectif ! Elles avaient prévenu !

Merci au profane sf et à ses affidés, et dire que certains osent encore le représenter déguisé en  sapin de Noël ! Et d'écrire, en invoquant  la grandeur de la Fraternité Universelle, des inepties et des contre-vérités sur des "individus" des "initiés dévoyés" des "corrompus" que nous sommes ! Si, si ces "gens là" nous ont fait perdre la Reconnaissance des Grandes Loges : d'Autriche, de Belgique, d'Allemagne,du Luxembourg et de Suisse !

 Et ce n'est qu'un début !

Mes Frères, L'accélération de l'effondrement du régime stifanien se produit devant nos yeux.

 Il y a quelques jours, c'était la Grande Loge des Pays Bas qui au vu des comportements hors Régularité de la gouvernance actuelle de la GLNF et de son despotisme non maçonnique, lui retitait sa reconnaisance.

 Voir leur Déclaration officielle (version  originale). 

Ainsi que le dit César dans le Myosotis Paca : 

 "Toutefois on peut déjà noter que cette Déclaration, à son tour franchit une nouvelle étape.

 Elle est à remarquer dans le dernier paragraphe, qui bien qu'il ne soit pas écrit en caractères gras, est lourde de sens. Il s'agit en effet d'une porte largement ouverte en direction des Frères véritables maçons qui souhaiteraient  une sortie à cette crise et retrouver le chemin de la régularité.

 Dans ce paragraphe on croirait entendre la démarche de l'Union des Loges régulières, bien que le nom ne soit pas présenté.

 Gageons que cette prise de position dramatique des Grandes Loges Européennes, va accentuer la prise de conscience des Frères et que ceux-ci vont être nombreux à participer aux Conventions ULRF  du 7 janvier  afin de décider de leur avenir. "

Mes Frères, il est urgent pour préserver nos Loges de la Perte de notre Reconnaissance d'adhérer à l'ULRF !

 Fraternellement,

Le Marin du 95

Commenter cet article