Le Printemps de notre nouvelle GLNF est déjà là !

Publié le par concombre masqué

 
Ce samedi 5 février 2011, restera dans l'histoire de notre Obédience comme la date de fondation de notre GLNF renouvelée, assainie, et dans la parfaite Régularité telle que définie par la règle en 12 points, les Us et Coutumes et des Landmarks.
 
Nous étions 2000 Frères , dont plus de la moitié venus de la Province.
Quelle belle assemblée ! L'Harmonie, la Fraternité étaient palpables par tous les participants.
 
L'organisation fut parfaite, malgré le temps qui était imparti à FMR / MYOSOTIS pour la préparer.
Après un magnifique discours du Président de FMR  Claude SEILER qui lui valut une " standing ovation", tous les thèmes ont été déclinés avec clairvoyance, courage et dignité par des intervenants de FMR / MYOSOTIS de plusieurs Provinces.
Notre Province était bien représentée avec notamment la présentation des finances de FMR par notre ancien GMP, André ANDRIEU.
Le projet de nouveaux statuts a été exposé, basé sur le concept de rendre aux Loges , seules détentrices de la compétence spirituelle, la Liberté et l'Autorité.
Des Frères ont pu poser des questions pertinentes sur les thèmes abordés.
Le batonnier Francis TEITGEN a exposé en termes choisis la situation juridique et affirmé avec force et talent que notre combat se clôturera avec succès et rendra à la GLNF ses lettres de noblesse dans le paysage de la Maçonnerie Universelle Traditionnelle, deuxième "standing ovation" !
 
La Tolérance était omni présente et à aucun moment il n’a été question de revanche, d’exclusion, de chasse aux sorcières. Bien au contraire, l’ouverture d’esprit de chacun,  la reconnaissance du droit à la différence, l'abondance des points de vue étaient de mise, dans la plus totale Fraternité.
 
Une trés belle et émouvante chaîne d'union pour entonner la Marseillaise a clos cette journée mémorable.
 
Mes Frères, le temps du Printemps  de notre obédience est arrivé et avec lui  la marche de la reconquête de la G.L.N.F. qui se terminera par la victoire de TOUS.
 
Le Marin du 95    Yves-Marie LE GUEN

Commenter cet article

Lukas Ramel 07/02/2011 15:46


Et oui, c'est cela, les stars deviennent déjà inapprochables... Qu'est ce que cela va être dans quelques semaines ?
Lukas Ramel


Le Breton Béton 07/02/2011 15:45


Non, ce n'est pas le printemps. Tout juste la fin de l'hiver et encore.
J'y étais aussi à Montreuil. Ok la prestation de notre Frère trésorier était déplorable alors que nous devrions être exemplaire avec un bilan aussi limpide et aussi simple... Nous dire le contraire
de ce qui est à l'écran, cela fait mauvais genre... La bonne volonté comme l'émotion n'expliquent pas tout. Cela n'aura pas échappé aux espions de Pisan que j'ai reconnu à leur téléphone sans cesse
branché... Monsieur Stifani atait même déjà les vidéos... Ca va augmenter encore la liste les Frères à virer...
Le bâtonnier a bien parlé en nous brossant les chaussures, mais c'est son métier; l'animateur était au top, c'est normal, un professionnel... Claude, Dominique et les autres ont été sobres, précis
et convainquants comme à leur habitude. Bon, les effets de manches et la pathos font partis du paquet habituel... Les dérapages du rapporteur qui se gourre, rigolo, mais faut faire gaffe, les
vieux, ils font la sieste de 15 à 17... C'était sympa tout cela et bon enfant, je suis OK, mais ce qui m'importe c'est quand même le passage aux actes... Et là cela va être plus coton quand je vois
déjà moultes candidatures pointer avec des messies et de sauveurs de tous horizons... Les loups sortent déjà du bois... Mais comment faire du neuf avec du vieux ? Ok, la tradition... Si j'ai un
arrière goût amère dans la bouche après cette sympathique journée de samedi, c'est à cause de ce que j'y ai vu et entendu. Vu : une moyenne d'âge canonique et même plus... Pas grave, on va pas tuer
les anciens quand même ! C'est pas cela que je veux dire. Mais, en fait comme l'a bien démontré JC BrT l'animateur des débats qui étaient déjà plus des synthèses, c'est qu'en fait depuis près de 20
ans, c'est un projet délibéré qui s'est mis en place pour transformer subrepticement la GLNF à notre insu. Ce qui me fait rager aujourd'hui en voyant tous ces Frères très éclairés vu leur âge et
leur ancienneté maçonnique, c'est qu'ils n'ont rien vu venir, sans doute trop aveuglés par la lumière reçu et les ors de leurs fonctions. Aveugles, sourds et muets qu'ils étaient. Et s'il n'y avait
pas eu les dérapages non contrôlés de Monsieur Stifani, tout continuerait comme avant et sans doute même avec la participation d'un bon nombre de ceux qui étaient dans la salle samedi... J'en
frissonne retrospectivement... Quand un membre à vie du SGC nous dit sans rire avoir mérité son tablier et sa fonction, je ne puis accepter : rien n'est du et encore moins les honneurs... On est au
service de ses frères et après on retourne sur les colonnes humblement voire comme tuileur ou couvreur... Faudra faire rendre tous les tabliers des membres d'honneurs et les autres d'ailleurs...
Pas besoin de tablier pour gérer administrativement la maison, ni de titres ronflants...
Oui, si réforme il y doit y avoir, elle doit être en profondeur. Il faut non seulement nettoyer jusqu'au fin fond des écuries d'Augias, mais aussi revoir tout notre système voire changer
symboliquement de nom pour couper avec ce passé récent honteux. le crédit lyonnais l'a bien fait... Il faudra reconnaître comme non valables les consécrations africaines présidées par Monsieur
Stifani et tutti quanti... J'ai honte de ce que l'on a été... et je me mords les ongles jusqu'à l'os pour m'être laissé berné aussi aisément ! Tout cela parce que l'on m'a fait croire que le GLNF
était un ordre et que je n'avais qu'à fermer ma gueule. Alors, samedi ce n'était pas le printemps... Juste peut être la fin de l'hiver... Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil !
Non, je ne me ferai pas avoir une seconde fois... J'ai été heureux samedi mais certainement pas béa quand j'entendais déjà les conciliabules des couloirs, des Jean par ci, des Jean par là... Des
clins d'oeil appuyés et entendus...
Bon, malgré tout cela, merci aux Myosotis dans leur ensemble et pas seulement ceux qui étaient là, mais aussi aux obscurs et sans grades qui oeuvrent, tiennent les blogs, essayent de faire bouger
les frères assoupis...
Restons vigilants mes Frères... Le pire peut nous guetter...
Le Breton Béton
NB : un petit café à l'accueil après quand même été apprécié après 5 heures de route cela aurait été sympa, même s'il avait fallu le payer... Plus spartiate que cela tu meurs... Au moins cela remet
les pendules à l'heure... Fini les dorures et le cocooning pisantins... Allez c'est pour rire, faut bien critiquer une organisation qui a été en tous points parfaite et sans doute bien moins
coûteuse que celles organisées par Pisan... Comme quoi...


Karl Munch 07/02/2011 13:16


Non, mes BAF, ce n'est pas le printemps samedi à Montreuil. Tout juste la fin de l'hiver, et à la chandeleur, l'hiver se meurt ou reprend vigueur.
Bon je sais que le printemps est proche, mais j'ai encore en bouche le goût amère de l'hiver... Je veux bien me réjouir, et je me suis même réjouis de cette sympathique et chaleureuse réunion de
samedi où j'étais aussi.
Oui, merci à tous à commencer par les mutins, merci aux organisateurs pour une telle assemblée à prix coûtant... C'est moins chère que les réunions organisées par M. Stifani.
Mais j'ai encore de l'amertume en bouche. Si M. Stifani n'avait pas été si maladroit, nous n'aurions rien vu venir et le dispositif mis en place depuis près de 20 ans aurait pu continuer longtemps
y compris avec ceux qui sont entrés tôt ou tard en résistance...
Comment tant de frères très éclairés, vieux briscards de la maçonnerie, galonnés de tous les rites ont pu être à ce point sourds, muets et aveugles ?
Contrairement à ce que certains disent, le problème n'est pas que Monsieur Stifani ! C'est le système qui a été dévoyé ! C'est le système qui est vicié ! Pas éventuellement que quelques hommes !
Soyons vigilants : il reste du boulot à faire pour que jamais cela puisse de nouveau advenir ! Il faudra pour cela quand aller fouiller partout et dans les moindres recoins, même si cela fait
mal... La confiance et la sérénité ne vont pas se retrouver si facilement... Je pense même qu'il faudra changer de nom pour faire oublier ce que nous avons été et ce que nous avons laissé faire.
Nous sommes tous responsables... Et c'est en nous faisant croire progressivement que la GLNF était un ordre que nous avons, pour une part, fermé notre grande gueule alors même que dans le profane
nous sommes plus vigilants. Il faudra aussi supprimer toutes les tentations : vendre Pisan en sus de Wagram, supprimer les titres maçonniques au niveau national et régional et qui ne font que de
l'administration, abandonner la politique qui vise à nous lier pieds et poings au fric pour les temples, supprimer les médailles et les fonctions honorifiques, supprimer l'expansion internationale
d'une influence maçonnique française (doux euphémisme), couper les liens avec les pouvoirs temporels... Il nous faudra devenir exemplaire...
Il y a encore du boulot quand je vois déjà ceux qui se précipitent pour prendre la suite... Après on parlera de printemps.
Karl Munch, Myosotis


Le Frère du 95 (Osny) 06/02/2011 16:17


J'y étais Yves-Marie, je t'ai aperçu mais pas moyen de t'approcher tellement nous étions nombreux !! quelle fierté d'être maçon et sentir un égrégore aussi fort! Chapeau bas aux Frères de province
venus très nombreux, la réussite de ces assises, mes Frères, c'est avant tout grâce à vous. C'est ma première fois d'intervenir sur les blogs Myosotis, mais l'émotion que j'ai ressentie hier à
Montreuil devant tant de Frères ayant fait l'impasse sur leur vie familiale, d'autres par bus, d'autres en voiture, pour l'amour d'une autre GLNF que celle qui nous est servie depuis quelques
années ...j'ai beaucoup de chance de vous avoir comme Frère. Le bâtonnier TEITGEN a fait un magnifique discours, clair, net et précis, sans notes ... Dire qu'il n'est pas maçon, c'est un maçon au
tablier blanc. Je pourrai un jour dire aux autres j'y étais ...
Frat,