Les membres du SGC sont-ils des hommes libres ?

Publié le par Le Marin du 95 Yves-Marie LE GUEN

Mes Frères,

L'article de notre Frère Sully du blog Myosotis Neully Bineau est d'actualité et synthétise bien la problématique de l'élection prochaine du SGC, je peux me tromper, mais je crains que le changement que vous espérez est plus qu'incertain ! Sauf un sursaut de bon sens et d'hommes libres des membres de ce SGC (cf la lettre  de P..l Sc...ia).

Les questions posées sur leurs avis quant à la démocratie directe aux candidats Alain Juillet et Jean Murat sont pertinentes.

Bien Fraternellement et bien Fidèlement,

Le Marin du 95

_____________________________________________________________

Mes Frères,

 Le Maçon est un homme libre... c'est au moins ce que nous pensions le plus sincèrement du monde.

La lettre de Paul Scagl... que publie ce jour le blog La Lumière risque de vous ôter vos illusions sur la Franc-Maçonnerie, mais plus sérieusement elle matérialise par écrit cet abîme qui s'est développé au fil du temps entre les Maçons de base et les Loges et la tête de notre obédience.

Outre le classique  maronnier sur le complot - ce coup-ci ce sont de vieux réseaux gaullistes et certains services agissant, tenez-vous bien tant à l'intérieur du territoire qu'à l'étranger - vous y trouverez en fin de lettre ce paragraphe stupéfiant que je reproduis dans son intégralité:

"Il n'y a pas d'autre alternative que celle de rassembler nos troupes, de structurer notre discours, et de "tenir" nos délégués au SGC. Car ne l'oublions pas, nous les avons désignés sur nos choix et ils ne sont donc "pas libres" de leurs votes comme pourrait l'être un VM, ne nous y trompons pas".

Voilà écrit noir sur blanc l'envers du système qui nous déverse depuis des années en flux ininterrompus du Bien Aimés Frères et du Très Chers Frères et tous autres termes ou valeurs maçonniques vidés depuis longtemps de tout sens car ils n'ont que l'anesthésie collective comme objectif.

Ces gens là se sont approprié notre GLNF, elle est devenue leur chose en dépit des aspirations des Frères, et le système ne tient que sur une stricte endogamie cooptative seule à même de préserver leurs intérêts, quels qu'ils soient.

Et voilà exactement ce à quoi nous voulons échapper à tout jamais car c'est l'exact opposé de ce qu'est la Franc-Maçonnerie.

Difficile de trouver des mots pour exprimer le dégoût qu'inspire ce genre de courriers. Seule note de plaisir, il confirme que le système est bien aux abois, et s'ils "tiennent" leurs délégués aussi bien qu'ils avaient "vérouillé les loges", ca ne promet que du bonheur !! Et ne doutons pas que cette vision du SGC va ravir la justice...

Vous comprendrez aisément pourquoi la question posée hier dans l'article Vous rendre le pouvoir   reste absolument centrale à notre problématique, et je ne doute pas que Jean Mur... et Alain Jui..., ce sera probablement plus facile pour lui, répondent à l'appel que j'ai lancé. Ces colonnes leurs sont grandes ouvertes.

 

Fraternellement

Commenter cet article

brutus 07/03/2012 12:01

Sondage GLNF au 7 mars à 10h :1532 votants
Stifani : 1,76%
Murat 45,30 %
Juillet 37,86 %
Autres = inférieurs à 5%
Votez maintenant : http://glnf.myqaa.com/