LETTRE D'ALAIN JUILLET A TOUS LES FRERES

Publié le par Le Marin du 95 Yves-Marie LE GUEN

Mes Frères,

Ci-dessous, la lettre d'Alain Juillet.

Bien Fraternellement et bien Fidèlement,

Le Marin du 95

_____________________________________________________________

Alain JUILLET 

… à tous les Frères de la Grande Loge Nationale Française 

Paris, le 2 avril 2012 

« La postérité ne pourra pas comprendre que nous ayons pu retomber 

dans de pareilles ténèbres après avoir connu la lumière ! »  

(Sébastien Castellion, humaniste français,  en 1562) 

 

 

Très Cher et Bien-aimé Frère, 

Le rideau vient de tomber sur le pitoyable troisième acte d’une pièce commencée le 4 décembre 2009, avec les encouragements de Jean Charles Foellner, puis relancée le 21 janvier 2011 par la démission de François Stifani comme président. Il se termine par la désignation pour 5 ans, par une minorité  de votants du Collège des membres de droit, d’un futur  Grand Maitre.  L’acte suivant  de cette triste comédie verra sans doute son rejet  par la majorité des Loges lors de la prochaine Assemblée générale et la mise en place d’un nouveau processus électoral.  

Je ne reviendrai pas  sur l’interprétation du lien entre Président et Grand Maitre  qui sera tranché par la Cour d’appel – espérons-le -  avant le 23 juin. Elle montrera que Maitre Legrand aurait dû réintégrer tous les exclus du Souverain Grand Comité depuis début 2011.  Sans entamer de polémique inutile, il est évident que le résultat aurait été différent, quel que soit le nombre de tours de scrutin, car un simple calcul montre que François Stifani se serait alors retrouvé en deuxième position.  

Ayant pour habitude de respecter mes Frères en dépit de nos différences, permettez-moi  d’avoir une pensée pour Jean Murat et Jean Pierre Servel qui se sont retrouvés « blackboulés » sans l’avoir mérité dans un combat inégal qu’ils ont eu le courage de livrer. Ils  ne pouvaient pas gagner, malgré leurs qualités personnelles, à partir du moment où le scrutin était à un tour et le collège électoral manipulé.

„  Avec le dernier avatar que nous venons de vivre,  la plupart d’entre nous sommes désormais convaincus que nous n’arriverons à rien.  La GLNF est irréformable en l’état avec des dignitaires qui, majoritairement, votent pour protéger leurs titres et leurs tabliers quand ce n’est pas pour la défense d’autres intérêts qui nous échappent.   

Plutôt que de continuer à lutter, sans issue, dans un cycle infernal de décisions de justice inconstantes, de votes annulés, d’informations manipulées ou de menaces à peine voilées, il est temps de tourner la page.  

„  Le 28 avril, la Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française  (GLAMF) verra le jour. Elle regroupera de nombreux Frères issus des rites couramment pratiqués en France  et de diverses obédiences. Dans ce cadre, elle a parmi ses objectifs de donner un toit à tous les frères exclus ou partis de la GLNF pour une raison ou pour une autre. Par son organisation séparant clairement l’administratif et le maçonnique, elle permettra à chaque Loge de travailler dans la sérénité selon son rite en s’appuyant sur une organisation administrative simplifiée et informatisée.  

Vous pouvez d’ores et déjà vous y inscrire comme Frère ou dans le cadre de votre Loge  en suivant les procédures accessibles dès aujourd’hui. Comme vous pourrez le constater dans les présentations de L’Alliance que nous allons diffuser, les problèmes posés par la concentration excessive des pouvoirs ou la durée des mandats à certains niveaux ne pourront plus exister. C’est ainsi que le Grand Maitre sera désigné pour deux ans par alternance entre les Assistants Grand Maitre chargés exclusivement des trois premiers degrés d’un rite, puis ratifié par l’assemblée des Loges.  Soucieuse d’être irréprochable sur tous les plans, notre approche s’est  inspirée des principes et de l’organisation des Grandes Loges reconnues, principes qui fondaient la GLNF jusqu’en 1986.  

De même tout est prévu pour que chaque rite soit pratiqué dans sa pureté originelle et que la solidarité soit exercée en priorité entre les Frères. Il est plus que temps de s’éloigner du paraître et de la matérialité au sein d’une obédience dévoyée pour retrouver l’être à travers le symbolisme et la spiritualité. 

„  Chacun doit être conscient qu’il faudra un temps -de quelques mois à quelques années- pour que L’Alliance soit reconnue par les Grandes Loges étrangères sachant que l’Angleterre sera forcément la dernière à le faire. En préalable, elles devront avoir rompu avec la GLNF comme certaines l’ont déjà fait,  puis de s’assurer de la régularité de nos pratiques.  

Pour les Frères qui ne veulent en aucun cas perdre la reconnaissance, nous pourrons leur fournir une solution d’attente consistant à s’inscrire dans une Grande Loge étrangère  amie jusqu’au jour où la GLAMF sera reconnue. Ceci leur imposera quelques contraintes en attendant leur intégration dans L’Alliance reconnue. 

Pour ceux qui veulent attendre encore, ils doivent savoir que Maître Legrand a fixé au 15 mai la date limite pour payer les cotisations sous peine de ne pas pouvoir participer au vote lors de la prochaine Assemblée générale.  Sachant qu’à cette date ils se retrouveront face à la même situation, il ne sert à rien de retarder la décision. 

Pour ceux enfin qui veulent voter à l’Assemblée générale pour contrecarrer le vote du Collège des membres de droit, qu’ils sachent que les portes de L’Alliance leur seront toujours ouvertes si le résultat attendu n’est pas au rendez-vous.  Durant toute cette période et au-delà, ils pourront compter sur l’ULRF pour les accompagner car jamais nous n’abandonnerons notre combat pour le départ de ceux qui ont détruit la Maçonnerie régulière dans notre pays. Les actifs immobiliers appartiennent aux Frères et non à la clique qui prétend les diriger. 

„  Plus nous serons nombreux à adhérer à L’Alliance, plus la diversité maçonnique des Frères, des Rites et des origines nous enrichira.  

 C’est pourquoi j’appelle tous les Grands Maitres Provinciaux, les Loges et les Frères quel que soit leur Rite à venir nous rejoindre s’ils partagent les fondamentaux et les principes de régularité qui sont à la base de L’Alliance.Dans notre quête de l’Unité, nous allons retrouver à tous les niveaux  la valeur de l’exemplarité pour montrer le chemin. Nous allons démontrer que loin de la dictature d’un homme ou d’un clan, la Maçonnerie est la forme la plus aboutie de la démocratie ordinale chère à nos Pères fondateurs et inspirée de la Royal Society.  

Nous allons pratiquer la vraie  solidarité, celle qui fait avancer  ensemble vers un même but. Certes ce ne sera pas facile, car nous allons vivre la vie des pionniers « la truelle à la main et l’épée au côté » … mais nous sommes remplis d’espérance car la Lumière est au bout du chemin.   

Bien fraternellement ! 

Alain Juillet

                            

„   GLAMF :  glamfsecretariat@gmail.com        „                                                  ULRF :   logesregulieres@gmail.com

Commenter cet article