Me LEGRAND EST ASSIGNEE !

Publié le par Le Marin du 95 Yves-Marie LE GUEN

 

Mes Frères,

FMR et les Myosotis vous l’annonçaient depuis quelques jours (voir communiqué de Me Teitgen, dévoilant une partie des actions préparées depuis des semaines). 

Et bien c’est fait : une assignation à date fixe (le 5 janvier, date fixée par le tribunal) a été lancée à l’encontre de Me Legrand, par Le Bâtonnier Francis Teitgen pour le compte des Frères qui se sont proposés.

J'en suis trés heureux, mes Frères, et comme je crois toujours en la Justice de mon Pays, elle ne manquera pas de nous donner une fois de plus raison.

Vous trouverez ci-dessous le texte de l'assignation en le téléchargeant.

Cette assignation comporte deux points essentiels :

 

        ;    Le premier porte sur la réclamation indue de contributions exceptionnelles, dont le paiement devient (nous en avons fait l’expérience samedi à Levallois) un critère sélectif  pour entrer dans les assemblées, et donc voter.

En d’autres termes c’est objectivement un geste complice des purges entreprises par Stifani.                                                                   ;   Le  deuxième point est complémentaire : il s’agit d’obtenir enfin le droit que nous avons en tant que requérant d’être informés sur l’évolution de la situation financière de la GLNF.

 

Me Legrand s’y était engagée devant de nombreux témoins à l’issue de sa  réunion du 28 juillet avec FMR-Myosotis en présence des avocats de toutes les parties présentes .  

Or elle n’a pas tenu ses engagements, malgré nos relances,  alors même que le Conseil de l’Ordre des Administrateurs en fait une condition forte du respect de la déontologie de la profession. 

Surtout, basant ses demandes de contributions visées plus haut sur une situation de trésorerie qui serait catastrophique, alors que nous avons des informations tout à fait contraires, il est indispensable que nous puissions consulter, avec des spécialistes, les comptes, et le grand livre… ce qui nous permettra de connaitre aussi les honoraires perçus par les uns et les autres…

Il n’est pas faux de dire que la réputation de Me Legrand, évoquée dans de nombreuses affaires (voir le récent article du myosotis Breton), avec toujours à ses côtés son avocat, en vient à nous poser problème.

Il est donc normal que nous demandions l’application des règles de base de la justice, ceci d’autant plus que, malgré les rumeurs, nous avions fait le choix de lui faire confiance.

Il n’est plus question de laisser faire impunément  cette personne qui est devenue, si elle ne l’était pas d’emblée, la complice objective de Stifani et de son système, que pourtant  elle critiquait avec fermeté lorsque nous étions avec elle : elle mentait.

Assez c'est assez, la complicité croissante de fait, de Me Legrand avec Stifani n'est  plus supportable.

Elle va devoir rendre des comptes maintenant, ainsi qu’il est normal.

Bien Fraternellement

Le Marin du 95

NB: Merci à César du Myosotis PACA.

_____________________________________________________

ASSIGNATION

Nous vous l’annoncions depuis quelques jours, une assignation à date fixe (le 5 janvier) a été lancée à l’encontre de Me Legrand.

 

Cette assignation comporte deux points essentiels : le premier sur la réclamation indue de contributions exceptionnelles, dont le paiement devient (nous en avons fait l’expérience samedi à Levallois) un critère sélectif pour entrer dans les assemblées, et donc voter. En d’autres termes c’est objectivement un geste complice des purges entreprises par Stifani.                                        

 

Le  deuxième point est complémentaire : il s’agit d’obtenir enfin le droit que nous avons en tant que requérant, d’être informés sur l’évolution de la situation financière de la GLNF. Elle s’y était engagée après notre réunion du 28 juillet. Elle n’a pas tenu ses engagements, bien entendu, alors même que le Conseil de l’Ordre des Administrateurs en fait une condition forte du respect de la déontologie de la profession. Surtout, basant ses demandes de contributions visées plus haut sur une situation de trésorerie qui serait catastrophique, alors que nous avons des informations tout à fait contraire, il est indispensable que nous puissions consulter, avec des spécialistes, les comptes et le grand livre… ce qui nous permettra de connaître aussi les honoraires perçus par les uns et les autres.

 

Il n’est pas faux de dire que la réputation de Me Legrand, évoquée dans de nombreuses affaires, avec toujours à ses côtés son avocat, en vient à nous poser problème. Il est donc normal que nous demandions l’application des règles de base de la justice, ceci d’autant plus que, malgré les rumeurs, nous avions fait le choix de lui faire confiance. 

 

Il n’est plus question de laisser faire impunément  cette personne qui est devenue, si elle ne l’était pas d’emblée, la complice objective de Stifani et de son système, que pourtant elle critiquait avec fermeté lorsque nous étions avec elle : elle mentait. Elle va devoir rendre des comptes maintenant, ainsi qu’il est normal.

 

Télécharger l'assignation

Commenter cet article