Petite foire aux questions sur la déclaration solennelle des Loges

Publié le par Le Marin du 95 Yves-Marie LE GUEN

 

Mes Frères,

Ci-dessous, un article de Candide sur le blog FMR qui répond aux interrogations de Frères inquiets suite à la déclaration solennelle des Loges.

C'est clair et précis, nous ne reconnaissons plus monsieur fs et son système tant sur le plan civil que sur le plan maçonnique, il n'est rien et ne représente plus rien que lui même !

Bien Fraternellement,

 

Le Marin du 95

_____________________________________________________________

 

 

La déclaration solennelle fait le jeu de François Stifani : FAUX

 

Tout ce qui montre que les Frères sont opposés à François Stifani ne peut faire son jeu ; au contraire, la déclaration vise à établir de façon incontestable à quel point François est désavoué par les membres de l’association sur le plan civil, par les Frères sur le plan maçonnique.

 

La déclaration solennelle des Loges est un appel à la scission : FAUX

 

Il s’agit avant tout de contrer la manœuvre de François Stifani qui tente de préserver sa situation en séparant les aspects civils et maçonniques : je ne suis pas président mais je suis encore Grand maître. De même, par cette déclaration, les Frères restent des membres de la Grande Loge nationale française mais se démarquent d’un point de vue maçonnique.

 

La déclaration solennelle des Loges nous fait perdre la régularité : FAUX

 

La reconnaissance de la régularité de la Grande Loge nationale française est en question, y compris et surtout par la Grande Loge unie d’Angleterre. En prenant nos distances avec les pratiques de François Stifani, nous marquons notre volonté de préserver cette reconnaissance dans chacune de nos Loges, de nos Chapitres de l'Arche royale et de tous ceux avec qui nous entretenons des relations maçonniques.

 

La déclaration solennelle des Loges nous empêchera de voter à l’Assemblée générale : FAUX

 

La déclaration conserve aux Frères toutes les prérogatives sur le plan civil. Y compris bien entendu celle de voter à l’assemblée civile.

 

Les Loges qui signeront la déclaration solennelle ne pourront plus se réunir dans les locaux de la GLNF, notamment à Pisan : FAUX

 

Comme précédemment - et nous l'avons vérifié - signer cette déclaration ne rompt pas les engagements civils, notamment le fait d'être logé par l'obédience


La déclaration solennelle des Loges est soutenue par FMR-Myosotis : VRAI

 

Même si nous ne sommes pas à l’origine de cette déclaration, nous la soutenons et la relayons ainsi d’ailleurs que certains Grands Maîtres provinciaux.

 

La déclaration solennelle est un tournant dans la ligne de conduite FMR-Myosotis : FAUX

 

Nous avons toujours clamé, continuons de clamer et clamerons toujours que le fondement de la maçonnerie, c’est la Loge. La déclaration solennelle, en dehors du contexte de régularité et de report du calendrier judiciaire, est la première vraie occasion pour les Loges de montrer leur émancipation d’un pouvoir arbitraire qui a depuis trop longtemps fait croire à son importance spirituelle et a privé les Loges et leurs Vénérables Maîtres de leur vraie destination : incarner à elles seules la construction du Temple du Roi Salomon ; lequel Roi Salomon n’avait aucun besoin de dignitaires en tablier bleu dans son dos, pour lui dicter sa conduite.

 

Candide

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article