Soutenez FMR

Publié le par concombre masqué

Paris, le 29 octobre 2010

 

Mon Frère,

Tu as pu constater le travail accompli par de nombreux Frères partout en France pour tenter de mettre un terme au excès d’une gouvernance qui chaque jour oscille entre détermination, provocation et sanction de toutes sortes, mais tente de se maintenir en toute illégalité.

Pourtant sans nous départir, nous maintenons nos actions pour ramener notre GLNF aux sources de la Franc-maçonnerie régulière et aux règles qui fondent notre tradition et par la même notre démarche.

Si nos Frères acceptent de travailler gratuitement, y compris les plus éminents, ce ne peut être le cas des conseils que nous avons pris pour leurs qualités tant professionnelles qu’institutionnelles.

Nous devons donc faire appel à ta générosité comme à l’engagement de chacun d’entre vous pour faire face à ces dépenses parfois assez lourdes.

Je te remercie d’adhérer à FMR si tu ne l’as pas déjà fait et /ou de nous adresser une participation que tu fixeras en fonction de tes possibilités.

 

Merci de bien vouloir en faire part également à ceux qui partagent nos convictions et sont susceptibles de nous rejoindre.

 

Je t’en remercie en mon nom et au nom de tous ceux qui chaque jour mettent leur énergie à notre service pour faire prévaloir les vraies valeurs de la Franc-maçonnerie.

 

Avec mes sentiments les plus fraternels

 

 

Le Président de F.M.R.

 

Claude SEILER

Commenter cet article

carbon14 08/11/2010 10:24


Il faut soutenir FMR ...
Il faut qu'FMR soutienne la contestation des loges.


joaben 06/11/2010 12:34


FMR, pour être soutenu ... doit aussi soutenir les actions d'opposition directe qui s'etendent.

Et là, la générosité de hacun de nous sera au rendez-vous.


jean pierre dayras ex GLNF Mt 27086 05/11/2010 19:44


c est les vacances??? t as rien à dire ???


le lutin des Mauges 05/11/2010 10:52


Le silence règne sur l'une et l'autre colonne...mais cela râle sérieux dans les rangs.

Sommes-nous donc schizophrènes ? C'est bien la question que je me pose.

Si j'ai rejoint un soir de décembre, il y a bien longtemps déjà, la GLNF, c'est parce que, pour moi du moins, la franc-maçonnerie régulière représentait des valeurs et une éthique que je partageais
en sus de la voie qui m'était offerte de suivre... J'ai fait confiance à mon parrain. Devrais-je le regretter ? A l'époque déjà un ami m'avait dit qu'il y avait des magouilles et des histoires de
fric à la GLNF. Je ne voulais pas le croire.

Aujourd'hui notre obédience est représentée par un grand maître qui apparaît peu vertueux et qui semblerait faire de la GLNF un outil pour la poursuite de je ne sais quel projet personnel :
thérapeutique (devenir grand?), existentiel (apparaître dans la cour des puissants de ce monde?), social (besoin de reconnaissance?), pouvoir, intérêts divers et avariés ? Je ne sais. Mais les
faits sont là et notre TRGM nous entraîne collectivement dans une descente morbide aux enfers avec une clique de sbires complaisants et aux ordres. Il a même réussi à introduire du bling bling
supplémentaire avec les ridicules manchettes des grands officiers, avec Wagram plus à la hauteur du prestige à offrir aux yeux des grands de ce monde, avec ses voyages pompeux chez de peu
reluisants leaders maximo africains, avec ses clips où il ne manque qu'en musique de fond une pavane de Carla... Je suis désormais convaincu que ses attitudes, ses coups de gueule désormais
légendaires, son ordinateur balancé à travers le bureau, j'en passe et des meilleures, relève désormais d'une médecine qui n'est pas de mon ressort.

Mais cet homme prétend représenter l'Ordre et donc nous représenter, être un modèle de vertu, de tolérance, de tempérance, de justice, d'harmonie, de fraternité... tous ces mots qui sont dans nos
rituels. Comment puis-je me reconnaître dans un tel miroir déformant ? Ce n'est plus possible.

On nous dit qu'il faut rester, être patient, qu'il va bien finir par partir, que ce qui compte c'est la loge, qu'il fait des efforts, qu'il va même pardonner... J'en doute. Notre petit homme reste
accroché à sa charge comme un bacille de Koch sur les poumons d'un tuberculeux. Et je fais quoi moi ? Tout se passe bien dans ma loge à condition de ne pas regarder par la fenêtre vers Pisan, à
condition de ne pas lire acacia.blog, à condition de ne pas ouvrir les Brèves qui tombent comme les feuilles des marronniers en automne, à condition de na pas lire l'Express et Franc-maçonnerie
magazine... C'est là un grand écart, car je me refuse à être autiste sous prétexte que nous serions dans un Ordre et que nous aurions promis allégeance et obéissance et que nous devrions pour cela
abandonner l'intelligence qui fait de nous des hommes ? Foutaises !
Je sais que cela gueule sur les colonnes. Tout cela est désormais à la limite du supportable et même notre TRGMP est en train d'y laisser sa santé.

Avec le maintien de notre TRGM Stifani à la tête de notre obédience, je constate que le ridicule ne tue plus. Les nouvelles qui me viennent de la Guadeloupe montrent que nous sommes dans un régime
bananier. Je sais, ce n'est pas mieux ailleurs et le GO vient de virer son GM, mais statutairement et en douceur. Personne n'en a entendu parler ou presque. je suis convaincu que notre TRGM fait
semblant de réformer l'obédience simplement pour conserver son pouvoir. S'il avait eu la plus petite once d'intuition voire de proximité avec sa base, il aurait entamé le processus de réformes bien
avant au lieu de commencer par se servir lui-même en faisant prolonger son mandat de 3 à 5 ans, il aurait revendu Wagram... Mais je constate qui ne lâche à ce qui essentiel non pas pour l'obédience
et mes Frères, mais pour lui-même ! Il se comporte en plus comme un pilleur de tronc en vidant les trésors des loges, en réclamant locaux et décors financés par les frères... Il peut bien faire
l'aumône du maintien du montant des cotisations. Il vient quand même de largement augmenter les provisions pour imprévus (les honoraires des avocats pour les procès en cours et à venir ?).

Il proclame urbi et orbi qu'il a gagné. Gagné quoi d'abord ? Gagné comment ensuite ? 50/50, c'est une victoire à la Pyrus quand on connaît les noyautages de certaines loges. J'ai revu depuis
longtemps dans ma loge un officier national absent depuis des lustres juste le jour où l'on débattait de ce qu'il fallait voter. Sa voix a fait basculer le vote... Le vénérable démocratiquement a
donc voté pour les budget stifaniesque bien à contre coeur... L'harmonie de la loge était à ce prix a-t-il dit ! Bravo. On se pisse dessus et on trouve cela normal ?

Heureusement, j'ai été voir mon psy. Il m'a conseillé de m'éloigner d'un tel foutoir, de ne plus lire les blogs et les Brèves... Alors que faire ?
Non, je ne veux pas devenir schizophrène par la faute d'un TRGM qui me semble quelque peu perturbé.
Le lutin des Mauges