Témoignage d'un jeune Maître

Publié le par concombre masqué

Mes T.C.F,


Voici un mail (le nom du F et de sa loge ne sont pas mentionnés) reçu dernièrement.

Il croise le regard et l'amertume d'un jeune maître (qui fait le choix de rester).
A nous d'en tirer rapidement les conclusions qui s'imposent, l'avenir de certains ateliers semble déjà se compliquer à l'horizon 2011.

 

 

"Cher Frère,

J'avais effectivement donné mon accord de principe au VM élu en mai pour le poste de trésorier, sous réserve d'une amélioration de la situation à la GLNF.

Je viens de découvrir avec stupéfaction, par la presse, que le Grand Maître intentait une action en justice contre des frères en désaccord avec sa politique réunis au sein de l'association Franc Maçonnerie Régulière: attitude aussi extravagante, plus que discutable sur un plan juridique,  que contraire aux règles élémentaires de la maçonnerie. Il leur réclame plus de trois millions d'euros d'intérêt au titre de divers préjudices subis : financier, moral etc...!!!

 

 http://blogs.lexpress.fr/lumiere-franc-macon/2010/05/la-glnf-reclame-3-488-364-a-de.php

L'évolution actuelle de la GLNF est dû, selon moi, au comportement despotique d'un Grand Maître, plus soucieux de travailler à sa propre gloire, qu'au développement de la Franc Maçonnerie.

J'ai été ces derniers temps très tenté de démissionner d'une organisation qui n'incarne pas à mes yeux l'idéal que je me fais de la Maçonnerie. Je souhaite cependant rester dans ma Loge, liée à la GLNF, à condition que la situation s'améliore dans les prochains mois et que les capitations toujours plus élevées ne financent pas les projets immobiliers et le train de vie dispendieux du Grand Maître.

Dans l'immédiat, je ne souhaite pas occuper le poste trésorier, trop exposé en raison du comportement procédurier du Grand Maître de la GLNF, prompt à engager des procès à l'égard de ses frères dont les décisions sont contraires à ses intérêts.

Insultes, menaces, procès, décisions arbitraires et autoritaires sont des comportements hideux et contraires à nos valeurs, et que je cherche toujours à fuir dans mon existence. J'ai toujours refusé d'évoluer dans cet univers de laideur.

 

Bien que cela me pose un problème de conscience d'être toujours membre de cette association, je souhaite rester malgré tout avec mes frères et mes amis de l'atelier.

Dans l'attente d'une amélioration de la situation, qui passe selon moi par un retour à la raison et à la fraternité de nos instances dirigeantes, je souhaite continuer mon travail, mais pas au poste de trésorier ni au poste de secrétaire, trop prenant. Conscient qu'un jeune maître doit exercer des postes difficiles, j'accepterai le poste de trésorier en 2011".

 

Commenter cet article