Une nouvelle page : par Myosotis de France

Publié le par concombre masqué

Article du Myosotis de France :

 

Le 4 décembre au SGC, « 25 mutins assoiffés de pouvoir » se levaient pour questionner le GM sur des sujets qu’il ne veut surtout pas aborder, mais, qui préoccupent les Frères. Face à la réaction violente du GM, connue de tout le monde maintenant, les autres membres présents ont préféré regarder ailleurs perdant ainsi l’occasion de montrer au GM et aux Frères de la GLNF qu’ils étaient une assemblée souveraine.

Les membres de cette chambre d’enregistrement vont se réunir dans une semaine, pour écouter, parés de leurs décors Maçonniques selon les ordres du GM,  la lecture du rapport du conseil d’administration, du rapport financier, du budget et les prévisions  du montant des cotisations 2010-2011 qui vont être présentés à la prochaine AG du mois de mars. Comme on ne leur demande pas leur avis (pas de vote prévue) vont-ils en profiter pour affirmer leur allégeance ou au contraire leur souveraineté ?

En tout cas ils en ont l’occasion, sous le regard attentif et de plus en plus critique des Frères.

 

En ce 11 février, après deux mois de manifestation du refus des dérives de notre Obédience, où en sommes nous dans cette Province dissoute  (Val de Loire) qui n'a jamais été aussi unie et active?

 

Les Frères et les Loges doivent toujours faire face à la double communication d'un GM qui tente tout et son contraire et dans tous les cas étrange, improvisée et incohérente.

En décembre éviction du GMP et nomination d’un nouveau GMP sorti de nul part. En janvier, installation de ce GMP et d’un collège nommé par FS. Début février disparition du GMP et dissolution de la Province.

La semaine dernière  une lettre ultimatum sommait les Frères de faire allégeance avant le 28 février (avec à la clé de nouvelles suspensions ?), et cette semaine la mission du TRF J.D est annoncée pour prendre la mesure de la contestation des Loges et faire un état des lieux des revendications. Cette mission est parait-il sous le sceau de l'écoute. Elle est ainsi fort différente de la précédente mission du GS JPD qui était venu pour pacifier en force et imposer un collège provincial que personne ne reconnaît.

Tentative de négociation sur le thème « mais que voulez-vous enfin » ou plus simplement diversion ?

 

Cette tentative d'apaisement et d'écoute vient bien tard, trop tard. Le GM dans son aveuglement et son isolement s'inquièterait maintenant seulement d'éventuelles questions !

 

Ce que nous voulons a déjà été exprimé maintes fois sur ce blog et a été repris par d'autres blogs de France. Peut-être est-ce déjà oublié ? Alors rappelons  le :

 

  • Le départ du GM et son remplacement par un GM intérim
  • L’examen et/ou l'annulation de toutes les ordonnances depuis décembre 2007
  • L'arrêt de toute cette communication people, de la politique expansionniste, des relations tous azimuts, des dépenses somptuaires
  • Un audit extérieur des comptes
  • La refonte des statuts et règlements de l'obédience pour redonner aux Loges leur place, pour avoir un SGC représentant les Frères, pour séparer les pouvoirs administratifs et initiatiques, pour inclure les Rites dans leur véritable et complète dimension incluant des relations normales avec leurs juridictions, pour définir le processus d'élection du GM, la durée de son mandat et la mise en place de contre pouvoir démocratique … Bref refaire de la GLNF une Obédience Maçonnique.
  • Élection du GM en décembre 2010.

 

Tout ceci dans un calendrier maintenant serré, car n'en doutons pas, si rien n'a bougé avant le mois de mai c'est par centaines que les Frères de la Province du Val de Loire s'en iront et par milliers que ceux des autres Provinces le feront. Ils ne voudront pas payer de nouvelles cotisations en septembre dans une obédience qu’ils ne reconnaissent plus et s'assureront avant juin de pouvoir pratiquer leur Maçonnerie régulière ailleurs.

 

Surestimation de la contestation ?

Non, de l'estimation même de Pisan des 25 mutins insignifiants de décembre il y aurait maintenant en France entre 11 000 et 16 000 dissidents potentiels. Ce chiffre ne peut être que consolidé, car chaque action brutale et incohérente du GM renforce la détermination des uns et convainc les autres.

 

Alors devrions nous arrêter, négocier, faire un trêve ?

 

Non, il faut de plus belle faire savoir notre détermination, notre force et notre foi en la Franc-Maçonnerie.

 

La Province du Val de Loire subit durement : dissolution de la Province, suspensions de 13 Frères, mise en sommeil de 8 Loges (nous connaissons l'existence de listes noires des prochains suspendus et des prochaines Loges à mettre en sommeil). Chaque nouvelle exaction renforce les Frères dans leur combat.

 

Les Loges du Val de Loire fondent des associations loi 1901 « Le Myosotis nom de la Loge » et continuent leurs travaux Maçonniques sans plus se préoccuper des oukases d'une Obédience qui dévore ceux qu'elle est sensée protéger.

 

Nous invitons toutes les Loges de France à mettre en œuvre un tel modèle, car il présente plusieurs avantages :

 

  • Une Loge redevenue souveraine, maître de ses travaux dans un climat apaisé hors des pressions exercées par les préfets provinciaux.
  • Un refus affirmé des dérives d'une obédience sous le règne sans frein d'un GM et une pression supplémentaire pour atteindre les objectifs de reconstruction de la GLNF
  • Une structure permettant d'attendre l'été afin de mettre en œuvre, éventuellement, une autre solution, un plan B, dés septembre.

 

Car si personne ne le souhaite, si personne n'en parle, beaucoup y pensent, loin de toute préoccupation de pouvoir. Si la GLNF ne peut se réformer, si le GM est remplacé par un autre GM dans les mêmes statuts et le même fonctionnement, il faudra bien penser à cette GLNF bis. Mais pas la 81ème obédience, l'Obédience que tout le monde veut. Et avec 11 000 à 16 000 membres tous les obstacles qui empêchent encore certains de bouger se lèveront : régularité, reconnaissance, Hauts Grades, ...

 

Mes Frères de la GLNF vous avez l'occasion historique d'écrire une nouvelle page de la Maçonnerie. Mais quoi que vous fassiez, une page vient d'être tournée : Merci M.Stifani.


Zieutage0149.jpg

Commenter cet article

jacques BELVAL 13/02/2010 04:47


J'ai fait partie de la GLNF... parce qu'il n'y avait rien d'autre de possible en Thailande ou je vis depuis 17ans.Quelle catastrophe!!!Ce qui se passe aujourd'hui sur vos colonnes et dans vos
Temples mes BAF ne me surprend absolument pas.Bien au contraire. Les derives tant administratives que financieres sont honteuses. Un seul exemple suffira : Vous
connaissez sans la reputation que d'aucun font de la Thailande... ses massages et ses filles!!
Nous avions un "inpecteur-conseiller federal- courroie de transmission et j'en passe" qui venait nous inpecter a Chiangmai ...tout en restant a Bangkok. Chiangmai, il faut le dire et une ville du
Nord, beaucoup moins attirantes pour ses "plaisirs-tarifes" que ne l'est Bangkok... Tout cela, mes FF, avec vos capitations.Heureusement, nous avons pu crer autre chose de vraiment maconnique, de
reellement fraternel
Une autre precision qui me tient a coeur : Agissez!! agissez vite et fort!! car avec vos problemes nous seulement le monde profane rit, mais l'opprobre retombe sur tous; sur ceux qui comme nous se
veulent a l'ecart de ces mesquineries d'ego-parano qui s'accrochent au fromage>
Bon courage


STEINER 12/02/2010 09:09


Levons nous mes Frères dans la dignité.

Levons nous avec Fierté, avec Force, Vigueur et sans Haine (pensons aux paroles du "Chant des Partisans" écrit au milieu de l'après-midi du 30 mai 1943 à côté de Londres par nos Frères Maurice
Druon et Joseph Kessel).

Comme il vient d'être écrit dans "Une Nouvelle Page" (voir le Myosotis de France) nous avons aujourd'hui une occasion exceptionnelle d'emprunter une nouvelle "voie sacrée" sous la houlette de
Frères qui n'ont plus rien à prouver sur le plan de la Fraternité, de la Rigueur, de la Sagesse, et du dévouement, sans parler de leur probité. Ne leur permettons pas d'être gagnés par le doute,
montrons-leur que nous approuvons leur démarche du 4 décembre 2009 à Pisan en étant tous unis derrière Eux. Cette démarche est salutaire pour notre Ordre que nous aimons tant. Pensons à nos jeunes
Frères initiés et surtout à nos Anciens qui ont tellement donné pour l'Obédience. Nous n'avons pas le droit de les décevoir.

V.F Didier-Edouard STEINER - Province Val de Loire