Réunion des GMP, le 2 juillet.

Publié le par concombre masqué


12 pauvres bougres, seulement, réunis à grand peine à Paris, n'ont même pas eu le privilège de déjeuner avec leur gourou et protecteur appelé ailleurs à de divines missions...

La parole était contrôlée par le grand cafteur Le G. qui évita que la conversation ne dévie de la ligne du parti.


De grandes annonces :

 

L'audit est «parfait». Les additions de S. sont justes, ce dont personne n'a jamais douté, mais le sujet de l'audit est-il si juste? Le bien-fondé des dépenses, la pertinence de structures juridiques opaques sont-elles validées?


Non, bien entendu!


L'AG? On nous promet la surprise du chef: décentralisée, le 16 octobre, ce que tout le monde sait depuis longtemps (lisez les blogs Myosotis...)

Le tribunal aurait validé ce point, mais là encore sous une présentation biaisée, voire mensongère: la sécurité parce que de nombreux participants seraient attendus (ça c'est sûr!), l'urgence pour valider le budget, etc...A surtout ne pas révéler avant le 1er octobre: raté.


Mais on a oublié de dire au même tribunal que la vraie raison est la panique de voir la révocation du CA et de son président, dit le guide, demandée par les participants.


Alors nous allons bien entendu, face à l'ultime pitrerie du guide spirituel, expliquer à ce même tribunal qu'il y a juste un petit problème, et que nous demandons que cette décision, prise sur une base biaisée, soit invalidée.

Car il va bien falloir rendre des comptes M.Stifani, et les arguties juridiques ont des limites, et là, clairement vous en avez trop fait pour garder votre fauteuil doré.


Les orages annoncés vont bien éclater, n'en déplaise à acacia, et tout cela sera fini avant longtemps.

Commenter cet article