LE MAÇON ET LE TARTUFE !

Publié le par Le Marin du 95 Yves-Marie LE GUEN

Mes Frères sincères de la GLNF,

Je vous joins l'article de César du Myosotis PACA, qui expose bien, uniquement par les écrits, "la Kolossale" différence entre le profane fs et ses adeptes avec la Grande Loge Alliance.

Mes Frères, je crains que votre lutte de l'intérieur, si courageuse soit-elle, sera sans issue, pour une la seule raison que ceux qui tiennent de force le gouvernail de la GLNF NE SONT PAS, NE SONT PLUS DES MACONS, l'ont-ils été un jour d'ailleurs !

Pensez-vous que si les Grandes Loges Mondiales ne reconnaissent plus la GLNF , c'est pour des détails ! NON bien sûr , le mal est profond, si profond que seul des années et des années de procédures en justice en viendront, peut-être à bout  sur le plan assiocatif, mais plus jamais sur le plan Maçonnique.

L'acharnement que ces anti-maçons mettent à défendre la place, n'est pas motivé par la différence de vue sur la conception de "l'ordre et l'obédience" mais par des interrogations plus profanes qui se font grandissantes ! Nous le saurons un jour.

Mes Frères si vous souhaitez retrouver un sens à votre Maçonnerie de Tradition, une sérénité, la Grande Loge Alliance vous acceuillera, avec son respect de la Règle en 12 points, sa Fraternité et son positionnement central de la Loge souveraine.

Mes Frères, loin du tumulte et des dérives de la GLNF, à l'Alliance l'argent est un moyen et pas un objectif ! 

Si j'osais, je dirai  que  nous avons, dans notre conscience collective, fait comme un voeu de pauvreté dans notre approche de la pratique de la Maçonnerie de Tradition, loin des dorures, des médailles et des chaînes clinquebalantes rutilantes sur des tabliers bleu et or !

Bien Fraternellement et bien Fidèlement,

Le Marin du 95

____________________________________________________________

Mes frères,

Quel contraste entre la magnifique allocution d’Alain JUILLET, Grand Maitre de la Grande Loge Alliance et lecourrier de STIFANI à ses représentants provinciauxqu’il vient de largement diffuser à l’ensemble des membres du SGC de la GLNF.

Autant le premier est un discours d’amour et de fraternité où les mots sont simples mais possèdent tout leur sens, autant ce courrier de STIFANI continue à manier des mots ronflants, mais dont on sent bien qu’ils n’ont plus le sens que nous leur accordions.

 Lorsque STIFANI évoque la notion « d’espace sacré » c’est dans le cadre d’une manœuvre juridique pour faire reporter l’AG du 23 juin à une date ultérieure (décembre 2012 ???), dans un cadre et  vers une nouvelle année maçonnique avec tout ce que cela représente comme moyens de pression supplémentaires ainsi que nous l'écrivions déjà  début avril dans notre article "le 23 juin - terrible piège pour les loges

 Lorsque STIFANI évoque  avec ses GMP la notion « d'une conception commune de notre idéal » c’est dans le cadre d’une démarche visant à faire rentrer de l’argent.

 Lorsque STIFANI martèle encore une fois « pour le bien de l’Ordre » c’est dans le cadre d’une manœuvre sémantique ayant pour finalité de mettre chacun au garde-à-vous, pour mieux exercer sa main mise sur l’esprit des Frères affidés ou indécis, et leur enlever ce qui devrait faire d’eux des Hommes libres et de bonne mœurs.

      Quel contraste avec l’allocution du nouveau GM de la GL Alliance, rédigée avec le cœur, et celle de FS rédigée avec des avocats spécialistes de la sémantique et des effets de style.

 La simplicité et la sincérité sont des valeurs qui sous-tendent la montée en puissance de la GL Alliance. Ce sont des valeurs d’une grande force.

 Aussi ne soyons pas surpris, ainsi que l’anticipait Alain JUILLET dans son allocution, de voir les calomnies et manipulations fort peu fraternelles être engagées par STIFANI, ses GMP voire même certains des candidats pour devenir Calife de cette GLNF si éloignée de nos valeurs maçonniques.

Suite à la récente réunion des apparatchiks stifaniens, certains, tel celui  de la province des Sources (voir ses deux  courriers   l'un du 7 maI 2012  et l'autre du 8 maI 2012), ont commencé à orchestrer une campagne de désinformation à l’encontre de la GL Alliance

 Comme pour FS, son maître, on y retrouve le même art sémantique, la même tonalité calomnieuse, afin d’essayer de garder à la GLNF quelques Frères indécis qui auraient déjà du comprendre depuis longtemps, que celle-ci n’avais plus rien de maçonnique.

 Il n’est plus possible de confondre, grands tabliers, dorures, titres ronflants, parades et affairisme, avec simplicité, fraternité, et  progression spirituelle.

 Fraternellement

César

 

Commenter cet article